VIDEO. Haute-Savoie : à 65 ans, elle s'entraîne pour les Championnats du monde de nage en eau glacée

durée de la vidéo : 00h02mn00s
Les championnats du monde de nage en eau glacée débutent ce jeudi 12 janvier à Samoëns, en Haute-Savoie. Près de 500 nageurs seront présents. Bénédicte, la doyenne du club "Annecy eau libre", fait partie de la délégation française. ©FTV

Les Championnats du monde de nage en eau glacée débutent ce jeudi 12 janvier à Samoëns, en Haute-Savoie. Près de 500 nageurs seront présents. Bénédicte, la doyenne du club "Annecy eau libre", fait partie de la délégation française.

Près de 500 nageurs représenteront une trentaine de nations, à partir de ce jeudi 12 janvier, lors des Championnats du monde de nage en eau glacée, qui ont lieu cette année à Samoëns, en Haute-Savoie.

La délégation française arrivera en nombre : 77 athlètes seront prêts à braver une eau ne dépassant pas les cinq degrés. En guise de préparation, un petit groupe de Haut-Savoyards s'entraînent dans le lac d'Annecy, dont la température de l'eau avoisine les 8 degrés en ce début du mois de janvier.

Parmi eux, Bénédicte, 65 ans, est la doyenne du club amateur "Annecy eau libre" : "Sans les autres membres, je n'existerais pas. C'est grâce à eux que je participe à ces championnats. Je ne pensais vraiment pas participer, à mon âge, à des Championnats du monde. Mais, c'est un beau challenge", sourit-elle, bonnet de bain sur la tête.

Vers un podium ?

Face à de grands athlètes internationaux, le club annécien ne se déplacera pas à Samoëns pour la gagne. Mais plutôt pour participer à une compétition mondiale : "C'est un mélange de haut niveau et d'amateur. Comme ce n'est pas encore une discipline très connue, on a la chance de pouvoir y participer", explique une autre nageuse.

Bénédicte, elle, peut tout de même espérer un podium dans la catégorie des plus de 65 ans : "Pourquoi pas ? Il faut tenter le coup. De toute façon, je nagerai pour le plaisir et je ferai du mieux que je peux", résume-t-elle.