Haute-Savoie : deux voleurs de colis pillaient les boîtes aux lettres d'Annemasse pendant le confinement

Un couple a profité du confinement pour piller des boîtes aux lettres d'Annemasse, amassant des colis au contenu plus ou moins précieux. Avec leur recelleur, ils sont passés devant le juge le 2 juin.
Des boites aux lettres à Goussainville, image d'illustration.
Des boites aux lettres à Goussainville, image d'illustration. © Vincent Isore/MaxPPP

Le confinement aura été très profitable pour certains... jusqu'à leur interpellation. Trois personnes ont été arrêtées par la police d'Annemasse, après avoir pillé le contenu de plusieurs boîtes aux lettres alors que les rues étaient bien moins fréquentées qu'à l'accoutumée.

Les vols étaient réalisés par un couple, un homme et une femme, qui pénétraient des cours d'immeubles et vidaient les boîtes aux lettres grâce à un pass de facteur. En tout, la police d'Annemasse a pu recenser une quinzaine de faits entre fin février et l'arrestation du couple après enquête le 28 mai.

Avec à la clé un beau butin, saisi par les services de police : téléphones portables, montres, parfums, vêtements, bracelets, bagues ou encore lunettes, comme on peut le voir sur les photographies mises en ligne par la police. Il arrivait même aux voleurs de dérober des vélos dans des parties communes. 

Le 29 mai, le recelleur du couple a également été arrêté. Tous trois ont été jugés le 2 juin. L'homme du couple a été condamné a écopé de 14 mois de prison ferme, dont 6 pour un sursis déjà en cours, et 8 mois de sursis supplémentaires. La femme et le recelleur ont tous deux été condamnés à 12 mois de prison avec sursis.

Selon la police d'Annemasse, le nombre de vols de colis a fortement augmenté pendant le confinement, les particuliers se faisant beaucoup plus livrer qu'à l'accoutumée sans que de nombreux témoins potentiels ne parcourent les rues.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société police sécurité