Cet article date de plus de 3 ans

La maison de Michel Butor à Lucinges, en Haute-Savoie, accueillera des résidences d'artistes

La communauté d'agglomération Annemasse Agglo deviendra propriétaire de la maison de Michel Butor. Elle souhaite y mener un projet culturel, accueillant des résidences d'artistes. 
© France 3 Alpes
Les quatre filles de l'écrivain Michel Butor, décédé le 24 août 2016, ont décidé de vendre sa maison de Lucinges, en Haute-Savoie. C'est la communauté d'agglomération Annemasse Agglo qui en deviendra propriétaire, décidée à y mener un projet culturel. 


En plus de la Maison du livre d'artistes, installée dans le "château" de Lucinges et où est conservé le fonds Michel Butor de plus de 700 livres, la maison de cette plume majeure du Nouveau Roman devrait ainsi devenir une Maison des illustres. Ce label, crée par le Ministère de la Culture, vise à conserver les lieux où ont habité les femmes et les hommes qui se sont illustrés dans l’histoire politique, sociale et culturelle de la France. Au total, 111 maisons ont déjà ce label.  


durée de la vidéo: 01 min 50
La maison de Michel Butor à Lucinges, en Haute-Savoie, deviendra un musée

Accueillir des résidences d'artistes


"Michel a beaucoup travaillé avec les artistes. Il disait toujours que s'il n'avait pas été écrivain, il aurait été peintre ou musicien. Il disait qu'il essayait, avec son écriture, d'être peintre et musicien", se souvient sa fille, Mathilde, l'émotion dans la voix. Toutes les quatre n'hésitent pas à appeler leur père "une encyclopédie vivante", qui aimait raconter ses histoires et ses voyages et transmettre son savoir. 

La communauté d'agglomération Annemasse Agglo souhaite ainsi accueillir des résidences d'artistes dans la demeure de l'écrivain. Seul son bureau, qui contient des dizaines et des dizaines de livres et d'oeuvres d'art sera laissé tel quel. 













Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littérature culture livres patrimoine