Alpinisme. Le "Léopard des neiges" Ang Rita Sherpa est mort : il avait gravi à dix reprises l'Everest sans oxygène

Ce sont ses proches qui ont annoncé ce lundi 21 septembre la nouvelle : Ang Rita Sherpa, sherpa népalais légendaire qui avait gagné le surnom de "Léopard des neiges" en grimpant dix fois au sommet de l'Everest sans oxygène, un record, s'est éteint à l'âge de 72 ans

A Katmandou, les Népalais se recueillent ce 21 septembre devant le cercueil de celui que tous surnommaient "le Léopard des Neiges".
A Katmandou, les Népalais se recueillent ce 21 septembre devant le cercueil de celui que tous surnommaient "le Léopard des Neiges". © PRAKASH MATHEMA / AFP
L'alpiniste s'est soudain effondré et s'est éteint tôt ce matin au domicile de sa fille à Katmandou, a expliqué Ang Tshering Sherpa, le président de l'Association d'alpinisme du Népal et son ami proche.

 "Il était à son époque l'alpiniste le plus fort du monde et une star", a dit Ang Tsering Sherpa. "C'est une grande perte pour la communauté des alpinistes". "Sa contribution à l'alpinisme restera pour toujours dans les mémoires", a déclaré le ministère népalais du Tourisme.

Ang Rita Sherpa détenait depuis 1996 le record mondial des ascensions de l'Everest (8.848 m) sans bouteilles d'oxygène, dont la première remontait à 1983. En 1987, il avait établi un record mondial pour son ascension du Toit du monde en plein hiver, également sans oxygène.
 Ang Rita Sherpa(à droite) en compagnie de l'alpiniste népalais Min Bahadur Sherchan, 78 ans, lors d'une conférence sur le changement climatique, à Katmandou,le 29 novembre 2008
Ang Rita Sherpa(à droite) en compagnie de l'alpiniste népalais Min Bahadur Sherchan, 78 ans, lors d'une conférence sur le changement climatique, à Katmandou,le 29 novembre 2008 © PRAKASH MATHEMA / AFP


A l'âge de 15 ans, il gravissait déjà en tant que porteur ... l'Himalaya

Né dans la région de l'Everest, Ang Rita Sherpa a commencé à peine adolescent à travailler en tant que porteur pour une expédition himalayenne. Il est rapidement devenu guide et s'est attaqué, outre à l'Everest, aux autres plus hauts sommets de l'Himalaya.

Dans un récit autobiographique (en anglais), il racontait "L'association de la plupart des Sherpas avec la montagne commence dès leur enfance. Je suis devenu orphelin à l'adolescence, ce qui m'a obligé à accepter l'alpinisme comme profession pour subvenir aux besoins de ma famille et compléter mes maigres revenus en exploitant des terres agricoles marginales dans mon village de Khumbu".

Ses débuts n'ont pas été si simples : " Malgré ma confiance en ma force et mes capacités en montagne, les circonstances m'ont toujours laissé tomber. J'ai dû subir des humiliations à plusieurs reprises au cours des expéditions. En fin de compte, J'ai eu l'occasion de travailler en tant que Sherpa de haute altitude pour une expédition suisse à Dhaulagiri, ce qui m'a permis de réaliser mon rêve avec le sommet de Dhaulagiri ".

Un premier rêve réalisé, et bien d'autres suivront, à sa grande...fierté :"En tant que pauvre Sherpa sans aucune éducation formelle ni formation de grimpeur, j'ai commencé à accompagner des célébrités internationales dans les montagnes lorsque j'ai obtenu mon diplôme de guide d'un porteur. (...) j'ai passé tant d'années à tenir un piolet et des cordes, à ramper sur la neige et à aider les alpinistes au sommet des montagnes au cours des 20 dernières années".

Quelques années après sa dixième ascension de l'Everest, le Népalais a souffert de problèmes de foie puis a dû être hospitalisé en 2017 en raison de dommages subis par le cerveau.

Son corps a été installé dans un monastère à Katmandou et ses funérailles devaient se dérouler en conformité avec la tradition bouddhiste.

Quelque 200 alpinistes ont gravi l'Everest sans bouteilles d'oxygène, selon l'Himalayan Database qui fait autorité, mais aucun n'a encore réussi à battre son record, a expliqué la porte-parole du ministère du Tourisme, Mira Acharya.

Le guide professionnel Kami Rita Sherpa a certes réussi 24 ascensions de l'Everest mais la plupart avec l'aide d'oxygène.

Ethnie montagnarde dont le nom est devenu dans le langage courant synonyme de porteur ou de guide d'alpinisme, les Sherpas sont connus pour leurs capacités physiques à évoluer en très haute altitude.

Ils participaient déjà aux cordées britanniques qui avaient commencé à s'attaquer à l'Everest dans les années 1920. En 1953, le Néo-zélandais Edmund Hillary et le Népalais Tenzing Norgay sont devenus les premiers hommes à se tenir à son sommet.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne hommage