La “MB Race”, la course de VTT la plus difficile au monde

Le podium des forçats du VTT / © MB Race
Le podium des forçats du VTT / © MB Race

9h 48mn 49sec, c'est le temps qu'il aura fallu à Vincent Arnaud, déjà vainqueur en 2015, pour venir à bout des 140km et 7.000 m de dénivelé de la désormais mythique "MB Race", qui se déroulait samedi 2 juillet, sur le domaine des Portes du Mont-Blanc. Il devance Arnaud Rapillard de 10mn. 

Par France 3 Alpes

Un départ aux aurores et la météo capricieuse n'auront pas suffi à décourager les 1.075 guerriers (dont 45 femmes), de 30 nationalités différentes, bien déterminés à franchir la ligne d'arrivée coûte que coûte, de jour comme de nuit! 

Réputée depuis 7 ans pour être la course de VTT la plus difficile au monde, la MB Race en a une nouvelle fois apporté la preuve. Le parcours, déjà redoutable lorsque les conditions sont optimales, a été corsé par les fortes pluies orageuses du début de course qui ont rendu le terrain boueux et instable. Au fil de la journée, la liste des finishers potentiels s'est égrenée: on dénombrait plus de 85 abandons à la mi-course.

A 17 heures, soit après plus de 11 heures passées sur leur VTT, seuls 12 participants étaient venus à bout d'eux-mêmes sur cette compétition hors-norme. 76 étaient toujours en course pour tenter de relever le défi: gagner l'arrivée. 

Le podium des 140km

  • 1 - Vincent ARNAUD
  • 2 - Arnaud RAPILLARD
  • 3 - Gregory PASCAL
Au final, 88 "finishers" ont finalement franchi la ligne des 140 km, le dernier terminant  à 21h15, après avoir passé plus de 15 heures sur son vélo!

A lire aussi

Sur le même sujet

Affaire Romand à Prévessin-Moëns

Les + Lus