Mont-Blanc : l'ascension par la voie du Goûter de nouveau possible avec la fin de la canicule

Le couloir du Goûter en été / © Anthospace / commons.wikimedia.org
Le couloir du Goûter en été / © Anthospace / commons.wikimedia.org

L'ascension du Mont-Blanc par la voie "royale" du Goûter est de nouveau possible sans restriction grâce à la fin de l'épisode de canicule, annonce ce mardi 14 août 2018 la mairie de Saint-Gervais. D'importantes chutes de pierres, dues à la chaleur, avaient poussé les autorités à prendre des mesures.

Par Yann Gonon

Dans un communiqué publié ce mardi 14 août 2018, la mairie de Saint-Gervais et la préfecture de Haute-Savoie, annoncent la levée de la "recommandation de différer l’ascension du Mont-Blanc par la voie normale dite du Goûter". En clair, il est de nouveau possible d'emprunter cette voie sans restriction grâce à la fin de l'épisode de canicule.

"La période de canicule que le département a connue s’est achevée, permettant de retrouver des conditions climatiques de la montagne plus habituelles pour la saison" explique le communiqué. Conséquence : les conditions d’accès au Mont-Blanc par la voie de l’aiguille du Goûter sont redevenues "plus normales pour la saison".

A cause des fortes chaleurs, de nombreuses chutes de pierres s'étaient produites dans le couloir du Goûter, la voie principale d'accès au Mont-Blanc. Des mesures de restrictions avaient été prises pour éviter les accidents.
 

Si plus aucune restriction n'est en place, la préfecture et la mairie de Saint-Gervais continuent à recommander la plus grande prudence et à privilégier notamment les premières heures de la matinée pour effectuer la traversée du couloir du Goûter.

Enfin, l'accès au refuge du Goûter n'est toujours autorisé qu'aux seules personnes ayant réservé une place pour la nuit. Le bâtiment ne peut accueillir normalement que 120 personnes, mais il arrive souvent qu’il y ait plus de 140 personnes dans ses murs, ce qui peut poser des problèmes en termes de sécurité et provoquer des tensions voire des incidents entre les alpinistes.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus