• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

VIDEOS. Un sauvetage impressionnant du PGHM de Chamonix à plus de 2000 mètres d’altitude

Les images du secours par le PGHM de Chamonix dans le massif du Mont-Blanc en Haute-Savoie / © Nicolas Derely
Les images du secours par le PGHM de Chamonix dans le massif du Mont-Blanc en Haute-Savoie / © Nicolas Derely

Le 2 janvier dernier, le PGHM de Chamonix a porté secours à un jeune homme blessé à plus de 2000 mètres d’altitude, à proximité du col d’Anterne, dans le massif du Mont-Blanc. Trois vidéos, publiées sur Facebook, vous font vivre ce sauvetage par hélicoptère comme si vous y étiez.
 

Par Anne Hédiard

Le 2 janvier dernier, un groupe de 6 personnes part en randonnée au col d’Anterne dans le massif du Mont-Blanc. A quelques dizaines de mètres de l’arrivée, le plus jeune se blesse au genou. Il est secouru, à plus de 2000 mètres d’altitude, par les gendarmes du PGHM de Chamonix.

Nicolas Derely, l’un des membres du groupe qui a assisté au sauvetage, a publié trois vidéos sur Facebook. Les images sont impressionnantes.
 

Dans la première, on voit l'arrivée de l'hélicoptère du PGHM qui "pose un patin" et se retrouve le "nez dans la neige" pendant que les secouristes descendent. Dans le fond, on aperçoit le lanceur d'alerte. Il marque la position de la victime avec ses bras placés en "Y".
 

Dans la seconde, le blessé, un jeune homme de 19 ans est pris en charge. Il serre les dents courageusement lorsque les secouristes remettent en place son genou.
 

Dans la troisième, on assiste à l'hélitreuillage du blessé qui sera conduit à l'hôpital de Chamonix.
 
 


Une faiblesse au genou


La famille était en vacances à Combloux, nous explique Nicolas Derely qui a organisé la sortie : "Une ballade pas compliquée, on suit un itinéraire. C'est un chemin, on ne peut pas vraiment se perdre".

Ce jour-là, il y a beaucoup de brouillard mais Nicolas Derely sait que le groupe passera au-dessus des nuages et veut offrir à ses enfants, son neveu et l'ami de son fils un souvenir inoubliable.

La sortie est bien préparée. Tout le matériel loué est neuf. La seule chose que Nicolas Derely, habitué de la montagne, ne pouvait pas savoir, c'est que Bruno, l'ami de son fils, âgé de 19 ans, avait une faiblesse au genou.

Bruno est un bon skieur mais c'est sa première sortie en ski de randonnée. Il en bave. Il peine à faire ses conversions. Et glisse d'un coup. Il se retrouve bloqué sur le ventre "jambe gauche vrillée au niveau du genou" précise Nicolas qui était à ses côtés.

"Il a tout de suite compris ce qui lui était arrivé. Sa soeur s'était déjà déboîtée le genou à deux reprises".

Heureusement, Nicolas a pu joindre les secours par téléphone "miracle, j'ai les 4 barres et la 4 g". Ils sont rapidement arrivés sur place.

Bruno gardera un souvenir inoubliable de sa première sortie à ski de randonnée. Et pas seulement à cause de l'accident précise Nicolas "On est sorti des nuages, c'était éblouissant (...) Bruno m'a remercié".



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Procès Barbarin J3 : Maître Sauvayre

Les + Lus