• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Circulation : une heure d'attente au tunnel du Mont Blanc (Haute-Savoie) pour rejoindre l'Italie

Les webcams à l'entrée du tunnel du Mont Blanc montrent le bouchon qui subsiste. / © atmb.com
Les webcams à l'entrée du tunnel du Mont Blanc montrent le bouchon qui subsiste. / © atmb.com

Comme on pouvait s'y attendre, le trafic est resté très chargé et perturbé tout au long de la journée au bout de l'Autoroute A40 et de la Nationale 205, à l'entrée du tunnel du Mont Blanc. On signalait encore en milieu d'après-midi une heure d'attente pour poursuivre en direction de l'Italie.

Par Yann Gonon

De la patience, il en aura fallu toute cette journée du samedi 3 août 2019 pour rejoindre l'Italie par le tunnel du Mont Blanc. Un important bouchon s'est formé tout au bout de la route nationale 205 en Haute-Savoie.

Bison Futé l'avait prévu en annonçant une journée noire dans le sens des départs et rouge dans celui des retours, le trafic a été très perturbé à l'occasion du plus grand chassé-croisé de l'été. Un pic de bouchons cumulés de 720 kilomètres a ainsi été enregistré à la mi-journée.

L'organisme de prévision avait notamment prévu des bouchons à l'entrée du tunnel du Mont Blanc en Haute-Savoie. De fait, en milieu d'après-midi, la radio Autoroute Info 107.7 signalait encore une heure d'attente à l'entrée du tunnel en direction de l'Italie.

Pour vous rendre compte de la situation en temps réel, vous pouvez consulter les webcams installés à l'entrée du tunnel, côté français et côté italien.

"Les mois de juillet et d’août ainsi que les week-ends de fêtes religieuses, comme Pâques, sont des périodes traditionnellement très circulées entre la France et l’Italie" rappelle la société ATMB (Autoroute et tunnel du Mont Blanc) qui gère le trafic. Les longs temps d'attente à l'entrée de l'ouvrage s'expliquent notamment par le "cadencement minimal de sécurité de 8 secondes entre chaque véhicule" qui est imposé à l’entrée du tunnel, explique encore l'ATMB. Un système "nécessaire pour permettre à tous les véhicules de respecter l’interdistance obligatoire de 150 mètres".

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Cantal : à la découverte du seul élevage de lapins angora d’Auvergne

Les + Lus