Évian-Thonon-Gaillard : les déclarations avant la Coupe de France

Les Roses sont impatients de découvrir le Stade de France. / © AFP
Les Roses sont impatients de découvrir le Stade de France. / © AFP

Beaucoup de joueurs d'ETG n'ont jamais foulé la pelouse du Stade de France. Pour tous, c'est un honneur de participer à cette finale contre Bordeaux. Découvrez les réactions des joueurs et de l'entraîneur avant la rencontre prévue vendredi 31 mai à 21h.

Par Sarah Rebouh

 / ©


Cédric Barbosa, milieu de terrain ETG


On a besoin de nos supporters pour nous encourager au stade. Car on a bien vu ces derniers temps que quand ils se mobilisaient, c’était magnifique. Comme le dit Pascal Dupraz, il y a quelque chose qui se crée. Quand on joue une finale, c’est pour la gagner donc j’espère que ce sera le cas au niveau des supporters et sur le terrain.




 / ©









Betrand Laquait, portier d'ETG



Découvrir le Stade de France, personnellement ça sera ma première fois.Mon frère a eu la chance de faire une finale avec Sedan, et il l’a perdu mais moi je vais essayer de la gagner ! C’est un rêve de gosses, un rêve de beaucoup de joueurs, il y en a qui en disputent tous les ans, moi il a fallu que j’attende 36 ans pour en vivre une alors vous comprendrez que c’est spécial. C’est énorme !



 / ©










Cédric Cambon, défenseur d’ETG


C’est énorme parce qu’on vit une saison un peu compliquée. On va au Stade de France, ça va être une découverte pour nous.



 / ©










Pascal Dupraz, coach d'ETG



Il y a douze ans, nous étions en Division Honneur. Il y a de ça quatre ans, nous étions en National, et nous avons trois ans de professionnalisme derrière nous. Je me suis amusé à consulter les archives. Je m’aperçois que des clubs sont centenaires et ne sont jamais allés disputer une finale de Coupe de France. Donc notre club est gâté.




 / ©










Patrick Trotignon, président d'ETG


On est le club le moins riche, on a le plus petit palmarès, le moins d’infrastructures… Nous sommes donc le Petit Poucet et personne ne peut nous contredire. Nous sommes outsiders mais on est là pour créer une surprise.



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus