Haute-Savoie : la cave du chef étoilé Jean Sulpice cambriolée dans la nuit, une perte "inestimable"

La cave du chef Jean Sulpice a été cambriolée pendant la nuit de ce mardi à mercredi, dans son auberge à Talloires-Montmin. Si le préjudice est pour le moment difficile à évaluer, il s'agit pour le chef d'une perte "inestimable".

Une bouteille de Petrus s'est cassée sur le sol pendant le cambriolage
Une bouteille de Petrus s'est cassée sur le sol pendant le cambriolage © F. Guais
Le personnel de l'auberge du Père Bise, à Talloires-Montmin, en Haute-Savoie est sous le choc, ce mercredi matin. La cave de l'établissement du chef étoilé Jean Sulpice a été vidée de ses grands crus dans la nuit par des cambrioleurs. 

Cette cave, "d'une valeur inestimable" selon la communication de l'établissement, abritait un véritable "trésor", un "patrimoine", accumulé pendant des décennies. Le préjudice est pour le moment difficilement chiffrable, mais il sera très élevé, vu les millésimes prestigieux qui ont été dérobés, dont du Yquem, du Haut-Brion, du Margaux. La cave avait été inaugurée en 1903 et avait accueilli sur des générations les grands crus de plusieurs grandes familles, dont la famille Bise

Un coup dur pour le chef de 39 ans, qui venait d'être récompensé d'une deuxième étoile au guide Michelin. Jean Sulpice, ancien disciple de Marc Veyrat avait racheté cette auberge réputée sur les bords du lac d'Annecy il y a moins d'un an.


La cave était protégée par une porte blindée et l'établissement était pourvu de nombreuses caméras de surveillance.

Des travaux étaient réalisés dans le bâtiment avant sa réouverture, prévue dans deux jours, mais ils ne concernaient pas la cave.

Un important dispositif de gendarmerie est actuellement sur place et procède aux relevés. L'établissement devrait néanmoins rouvrir en fin de semaine comme prévu.

durée de la vidéo: 01 min 49
Cambriolage à la cave du chef Jean Sulpice ©France 3 Alpes



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie sorties et loisirs faits divers