Haute-Savoie : les jours comptés de l'aérodrome de Sallanches

Pour accélérer la fermeture de l'aérodrome de Sallanches, le maire brandit un rapport technique qui remet en question la sécurité des hangars dans lequels sont abrités 7 avions, à l'année. Les usagers du club sont priés de quitter les lieux avant le 6 novembre.

© Marion Feutry
C'est un rapport de 10 pages qui met à mal les hangars de l'aérodrome de Sallanches en Haute-Savoie. L'audit commandé par la mairie détaille au boulon près les anomalies de leur conception, et met en avant les risques pour la sécurité des usagers.

"En l’état, il existe un risque pour la sécurité des biens et des personnes sachant que la période hivernale arrive. De plus la stabilité de la structure vis-à-vis des efforts sismiques ne peut pas non plus être garantie", conclut ce rapport sans appel.

Pour les membres du comité de soutien et de développement de l'aéroclub, c'est peut être le coup de grace, dans le combat qu'ils mènent contre le maire, pour sauver l'aérodrome. "Nous avons été mis en demeure d'enlever les 7 avions du hangar avant le 6 novembre 2019, se désole Christelle Janniot, la présidente.

En attendant de savoir quelle sera la riposte de l'avocat de l'association, les propriétaires des avions sont attérés. Ils devront sortir leurs appareils du hangar, une très mauvaise nouvelle alors que l'hiver approche. 

De son coté, Georges Morand jubile, le maire de Sallanches rêve de fermer l'aérodrome pour y installer un site dédié au sport et à la nature. Quand les hangars seront démolis, la piste sera maintenue dans l'attente de la décision de la DGAC direction générale de l'aviation civile de supprimer définitivement l'aéroport.

On est plus trés loin, de la fermeture de l'aérodrome et de la disparition du club de 90 adhérents.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aviation économie aéronautique