La démographie de la Haute-Savoie est la plus dynamique de Rhône-Alpes selon l'INSEE

Publié le Mis à jour le

La croissance démographique de la Haute-Savoie est la plus dynamique de Rhône-Alpes selon l'INSEE. De 696.000 habitants en 2006, la population est passée à 746.994 haut-savoyards en 2011. 

En 2006, la Haute-Savoie accueillait 696.000 habitants, soit 10% de plus qu'en 1999. En 2011, dernière donne démographique, ce chiffre dépassait 746.000 habitants. Sa croissance est de 1,4% par an. C'est plus que la Savoie, mais moins que dans les années 80 (1,8% à l'époque).
 

La Haute-Savoie affiche la croissance la plus importante de la région depuis 1962. A ce rythme, toujours selon l'INSEE, ce département pourrait devenir en quelques années le 3e le plus peuplé de la région. Avec 159 habitants au km2, la Haute-Savoie est classée par l'INSEE 2ème département de la région Rhône-Alpes en densité. 2 habitants de plus au km2 chaque année entre 1999 et 2006.

Croissance partout, sauf à Chamonix


La population augmente partout mais particulièrement dans les zones proches du Léman, d'Annemasse et de Bonneville. Le Genevois est le territoire le plus attractif, du fait de la forte présence de "frontaliers" travaillant en Suisse, mais résidant en France. A l'Est du département, dans les cantons de Cluses, Samoëns, Sallanches, la hausse est moins élevée.

Seul le canton de Chamonix ne connaît pas d'augmentation. Plusieurs communes de montagne affichait même une baisse entre 99 et 2006: -0,9% pour Chamonix, -1,9% pour Megève.

Ce phénomène peut s'expliquer par la hausse du coût de l'immobilier. Il dissuade les actifs de se loger sur place, et conduit à la transformation de résidences principales en résidences secondaires. La Clusaz, Morzine et Les Gets perdent également des habitants.

En un peu plus de 10 ans, la station de Megève a perdu près d'un quart de sa population. Prix de l'immobilier: jusqu'à 20.000 euros le m2!

Reportage Maxime Quéméner
durée de la vidéo: 01 min 47
L'exemple de Megève


Les derniers chiffres 

Selon le recensement 2011 de l'INSEE, l'Ain (+1,3%) et la Haute-Savoie (+1,4%) restent les deux départements avec les taux de croissance annuels moyens les plus élevés de la région. Avec 746.994 habitants, la Haute-Savoie reste le 4e département rhônalpin le plus peuplé, toujours derrière la Loire, mais pour quelques milliers seulement (749.053), l'Isère (1 215 212) et le Rhône (1 744 236).

La commune de Chamonix a communiqué, ce lundi 6 janvier, sur "le recensement réel" effectué dans la commune entre janvier-février 2012. Il laisse entrevoir une inversion de tendance timide mais manifeste puisque la commune commence à regagner des habitants après une vingtaine d'années de reflux.

Document INSEE cité par la commune de Chamonix