• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le club aéronautique d'Annemasse condamné à 30 000 euros d'amende après un crash mortel

Le 10 juillet 2008 / © France 3 Alpes
Le 10 juillet 2008 / © France 3 Alpes

En 2008, quatre jeunes, dont trois mineurs, s'étaient tués dans un crash. Le tribunal correctionnel de Bonneville vient de rendre son jugement dans cette affaire et condamne le club aéronautique d'Annemasse à une amende pour homicide involontaire.

Par Franck Grassaud

Le 10 juillet 2008, un pilote de 18 ans, qui détenait le brevet de base et la licence de pilote privé avion, proposait à trois jeunes passagers de 13 à 16 ans de voler avec lui. Tout ce petit monde, en stage d'initiation à l'aéroclub, avaient pris place dans un monomoteur Robin DR 400-140 B 'Major'. Le temps était clair et la visibilité bonne. Après avoir survolé Morzine, l'avion était passé au-dessus du col de l'Encrenaz, à très faible hauteur, puis s'était engagé dans le cirque dominé par le Roc d'Enfer. Après un virage à gauche, il était entré en collision avec le relief au sud-ouest du cirque, en contrebas du col de la Bolire.

Selon le rapport du BEA (Bureau d'Enquêtes et d'Analyses pour la sécurité de l'aviation civile) la violence de la collision au sol ne laissait aucun chance aux quatre personnes. La responsabilité du jeune pilote ne faisait aucun doute mais les familles des victimes ont bataillé pendant quatre ans pour que la responsabilité du club soit reconnu. 

Lors du procès, le 29 novembre 2012, l'avocat des parties civiles, Frédéric Noetinger, avait déclaré que "ce drame aurait pu être évité. Le pilote a emmené ces enfants à la mort. L'aéroclub aurait pu leur sauver la vie. Il ne l'a pas fait". Pour lui, le club aurait dû surveiller les stagiaires, même à l'heure du déjeuner.

Le club d'Annemasse, qui est une association, a donc été condamné à 30 000 euros d'amende ainsi qu'à 3000 euros par partie civile au titre des dommages et intérêts. ​Mais la facture ne s'arrête pas là. Selon le Dauphiné Libéré qui publie le verdict sur son site internet, ce mercredi 16 janvier, le club devra aussi verser "86 000 euros à la compagnie d'assurances qui a indemnisé une des victimes".

DMCloud:16539
Le procès du crash d'avion de 2008


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Drôme : les bouchons de l'autoroute du soleil, c'est son boulot !

Les + Lus