Mont-Blanc : un alpiniste allemand se tue après une chute de 300 mètres

Un couple d'alpinistes a été victime d'un grave accident dans le massif du Mont-Blanc ce samedi, l'un a succombé à une chute de plusieurs centaines de mètres.
Les secouristes du PGHM de Chamonix à bord de l'hélicoptère de la Sécurité civile dans le massif du Mont-Blanc.
Les secouristes du PGHM de Chamonix à bord de l'hélicoptère de la Sécurité civile dans le massif du Mont-Blanc. © Gregory YETCHMENIZA / MAXPPP
Un alpiniste allemand a trouvé la mort à la suite d'un accident dans le massif du Mont-Blanc (Haute-Savoie), samedi 22 février. L'homme de 43 ans se trouvait encordé avec sa femme sur la voie Modica Noury, à près de 3 000 mètres d'altitude, quand le drame s'est produit en fin de matinée.

"Le couple remontait le début de la goulotte quand la femme, qui se trouvait à l'avant de la cordée, s'est pendue pour faire un relais", rapporte le commandant du PGHM de Chamonix. Mais le relais n'a pas tenu sur cette pente de neige très raide et le trentenaire a succombé à une chute d'environ 300 mètres. Les secours n'ont rien pu faire pour le sauver.

La seconde victime, la femme âgée de 35 ans, a été héliportée vers l'hôpital de Sallanches, ont ajouté les secouristes. Elle est très choquée mais son pronostic vital n'est pas engagé. Le couple était expérimenté et résidait à Chamonix pour la saison.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers