Rythmes scolaires : assouplissement en vue pour Praz-sur-Arly, Combloux, Megève et Demi-Quartier

Suite au discours de Manuel Valls, Praz-sur-Arly, Combloux, Megève et Demi-Quartier pourraient bénéficier d'un assouplissement de la réforme dès la rentrée 2014-2015. Leur projet serait le plus avancé de tout le Rectorat de Grenoble et pourrait faire "boule de neige" parmi les communes de montagne. 

Par Jean-Christophe Pain

Sur ces 4 "villages-stations" de Haute-Savoie, près de 400 enfants pourraient bénéficier de l'assouplissement. Malgré le décret imposant 5 matinées scolaires par semaine, ils continueraient de pratiquer leur "activité neige" le mercredi. En échange de ces 8 demie-journées libres en hiver, les élèves montagnards rentreraient 4 jours plus tôt que les autres. C'est à dire fin août 2014. 

Ce projet, imaginé dès 2013 par Praz sur Arly, Megève, Combloux et Demi-Quartier, avait été refusé l'automne dernier par l'Education Nationale version Peillon. Mais, au lendemain du discours du nouveau Premier Ministre Manuel Valls, le Rectorat de Grenoble a relancé les 4 communes. Elles pourraient être les premières dans les Alpes à bénéficier de cette nouvelle politique d'ajustement de la réforme. Ce "projet consensuel" ne devrait pas varier même si deux maires sur quatre ont changé depuis les municipales, selon Yann Jaccaz, maire de Praz sur Arly. 

En janvier dernier, Ariane Combes-Savary et Christian Mathieu ont passé un mercredi avec les élèves de Praz sur Arly
Souplesse demandée pour les écoles de montagne
Sébastien Blanc directeur école élémentaire Praz-sur-Arly, Yann Jaccaz maire Praz-sur-Arly, Jean-Claude Carle sénateur UMP de Haute-Savoie


Le 8 avril, Manuel Valls, nouveau Premier Ministre, a déclaré devant l'Assemblée nationale : "j'ai entendu les remarques de bonne foi de certains élus. Ainsi le cadre réglementaire sera assoupli après les concertations nécessaires... " 

Mais le lendemain, Benoît Hamon, nouveau Ministre de l'Education, précisait, voire rectifiait : "je tiens à ce que 100 % des élèves français bénéficient de cette nouvelle organisation (...) la réforme ne sera pas reportée, elle ne sera pas annulée, elle sera complétée d'expériences utiles, intéressantes... "

Il faut donc croire que le projet haut-savoyard est à la fois utile et intéressant ! En tout cas, il sera étudié dès les jours prochains par le Comité Départemental de l'Education Nationale. Les 4 communes connaîtront son verdict très prochainement. 

Cet assouplissement hivernal pourrait faire "boule de neige" dans la montagne alpine. Le sénateur Jean-Claude Carle et la députée Sophie Vion feront tout pour cela. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus