Rythmes scolaires en Haute-Savoie: les écoles de montagne veulent aller à leur rythme pour préserver la pratique du ski

Le ski, une matière à part entière dans les écoles en montagne
Le ski, une matière à part entière dans les écoles en montagne

Donner aux maires plus de pouvoir dans la mise en place des nouveaux rythmes scolaires: c'est ce que réclament de nombreux élus de Haute-Savoie, notamment dans les communes de montagne. Jusqu'ici les enfants apprenaient à skier le mercredi matin. Désormais, ils auront école. 

Par France 3 Alpes

Pratiquer le ski demande une grande souplesse sur les pistes. Mais également dans les écoles de montagne qui souhaitent préserver cette habitude tout en appliquant, à la rentrée prochaine, la réforme des rythmes scolaires. Certaines communes réfléchissent déjà à la question. 

La journée du mercredi est traditionnellement réservée à la pratique de ce sport pour les petits écoliers qui habitent sur le territoire de communes qui disposent d'une station de sports d'hiver. Alors, quelle organisation adopter en 2014, avec une demi-journée supplémentaire obligatoire de classe le mercredi matin?

 / ©
/ ©

A Praz-sur-Arly, des aménagements ont été demandés afin de libérer huit matinées qui, ainsi, resteraient réservées à la pratique du ski. Pour ne pas perdre ces heures d'enseignement, les élèves rentreraient une semaine plus tôt, dès la fin août.

Autre possibilité envisagée dans d'autres communes: maintenir l'école le samedi matin. Mais toutes ces demandes de dérogation ont jusqu'ici été refusées par les inspecteurs d'académie. Des refus mal compris par les élus des communes de montagne. D'autant que l'un des buts de la réforme est d'instaurer un temps réservé aux activités périscolaires, et que, selon la loi, il revient aux municipalités d'organiser et d'encadrer ces activités avec du personnel communal. 

En novembre 2013, face à la fronde des élus, le premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, a lâché un peu de lest lors du congrès de l'Association des maires de France, à Paris, en promettant aux élus un peu plus de souplesse pour appliquer la réforme. Et Jean-Claude Carle, sénateur UMP de Haute-Savoie, a de son côté déposé une proposition de loi en ce sens, le 21 janvier 2014. Pour lui, on ne peut pas continuer à gérer l'Education Nationale de façon centralisée.  

Reportage d'Ariane Combes-Savary et Christian Mathieu
Souplesse demandée pour les écoles de montagne
Sébastien Blanc directeur école élémentaire Praz-sur-Arly, Yann Jaccaz maire Praz-sur-Arly, Jean-Claude Carle sénateur UMP de Haute-Savoie

 




Huit communes de Haute-Savoie ont adopté la réforme des rythmes scolaires dès 2013

  • Annecy
  • Cran-Gevrier
  • Cons-Sainte-Colombe
  • Seythenex
  • Annemasse
  • Gaillard
  • Ville-La-Grand
  • Saint-Julien-en-Genevois
  • Lucinges, Ambilly
  • Minzier

A lire aussi

Sur le même sujet

Football féminin : Jean-Michel Aulas souhaite investir aux USA et en Chine

Les + Lus