• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Tuerie de Chevaline (Haute-Savoie) : un homme de 54 ans arrêté par la police britannique

Zaïd al-Hilli avait été entendu dès le lendemain des meurtres. Il a toujours nié le conflit familial. / © AFP
Zaïd al-Hilli avait été entendu dès le lendemain des meurtres. Il a toujours nié le conflit familial. / © AFP

L'homme a été arrêté lundi 24 juin à 7h30, au Royaume-Uni. L'information a été donnée par la police britannique. D'après une source française proche du dossier, il pourrait s'agir de Zaid al-Hilli, le frère du père de famille assassiné, Saad al-Hilli. 

Par France 3 Alpes avec l'AFP

Les enquêteurs n'ont donné aucune précision sur l'identité du suspect. Mais selon une source française proche du dossier, il s'agirait de Zaid al-Hilli, frère de Saad al-Hilli, Britannique d'origine irakienne de 50 ans retrouvé mort dans sa voiture, aux côtés sa femme Iqbal et sa belle-mère Suhaila al-Allaf,.

C'était le 5 septembre 2013, près d'Annecy. Une quatrième victime, un cycliste français, Sylvain Mollier, gisait à côté de leur véhicule. Zeinab et Zeena, les deux petites filles al-Hilli, étaient présentes pendant la tuerie. Elles seules ont survécu.

Le quinquagénaire a été interpellé à son domicile londonien par la police de Surrey. Il est soupçonné "d'avoir participé à un complot pour commettre un meurtre", ont précisé les enquêteurs britanniques dans un communiqué.

Il a été placé en détention et la police va procéder à son interrogatoire.

Zaid al-Hilli avait déjà été entendu par la police britannique dans le cadre de cette enquête.

Des gendarmes français se trouvent actuellement au Royaume-Uni pour participer aux investigations. 






A lire aussi

Sur le même sujet

VIDEO. Haute-Loire : le village de Pont-Salomon essuie les dégâts après le passage des orages d'une rare violence

Les + Lus