• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Un tremblement de terre réveille Annecy (Haute-Savoie)

© Sismographe du réseau sysmalp
© Sismographe du réseau sysmalp

Un séisme de magnitude 2,7 a été ressenti sur Annecy et ses alentours, ce samedi 6 avril peu avant 23 heures. Hébétés, les Annéciens n'ont pas tardé à sortir de leurs logements. Le tremblement de terre n'a fait ni victime, ni dégâts. 

Par France 3 Alpe

Il était 22h49 lorsque les Annéciens et les habitants des communes alentours ont ressenti les secousses du séisme. La secousse n'a duré que quelques secondes et rapidement des habitants sont sortis de chez eux, parfois inquiets. Les services de secours et la gendarmerie d'Annecy ont reçu énormément d'appels.  

L'épicentre exact de la secousse est situé à deux kilomètres au nord-ouest d'Annecy, dans un triangle Annecy-Meythet-Metz-Tessy, soit à proximité de l'aéroport. 

Selon le réseau Sismalp, les coordonnées sont très proches de celles de l'épicentre du séisme du 15 juillet 1996, de magnitude 5, qui avait provoqué 50 millions d'euros de dégâts. Comme le séisme de 1996, ce dernier tremblement de terre est vraisemblablement lié au coulissage horizontal de la faille du Vuache

Tremblement de terre Annecy

Le tremblement observé samedi soir, pourrait être la manifestation d'un "essaim de séismes" (séismes se produisant pratiquement au même endroit, à quelques kilomètres près, sur une durée variable allant de quelques jours à quelques années).

Depuis 1996, plusieurs centaines de séismes ont en effet été localisés dans ce secteur de la plaine d'Epagny, dont au moins une centaine ressentis, souvent très faiblement. La plaine d'Epagny formée de marais asséchés amplifie le ressenti car les différentes couches de sédiments permettent un effet de site.

La secousse ressentie est la plus forte qui se soit produit depuis 1996 dans ce secteur. Il est probable que l'activité de l'essaim se poursuive dans les mois et peut-être les années qui viennent.



A lire aussi

Sur le même sujet

INSOLITE. Puy-de-Dôme : quand le village de Marsac-en-Livradois accueille une course de dromadaire

Les + Lus