• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Hockey-sur-Glace: face à Epinal, les Brûleurs de Loups de Grenoble perdent encore

La mascotte des Brûleurs de Loups KO comme son équipe ! / © France 3 Alpes
La mascotte des Brûleurs de Loups KO comme son équipe ! / © France 3 Alpes

Il y a désormais péril en la demeure des Brûleurs de Loups. Ce samedi 14 décembre, les Grenoblois se sont une nouvelle fois inclinés, face à Epinal (5-3). Avec neuf défaites, une victoire et un nul sur les 11 derniers matchs, le bilan est alarmant!

Par France 3 Alpes

Certes, une tradition. Depuis trois ans maintenant, le mois de novembre est sinistre pour les Brûleurs de Loups. Mais cette année, même à l'approche de Noël, l'heure n'est toujours pas au miracle. 

Ce samedi, dans le cadre de la 14e journée de championnat, les Brûleurs de Loups se déplaçaient à Epinal. Un adversaire pas toujours facile il est vrai. Mais quand même! Une fois de plus, les Grenoblois se sont révélés globalement décevants. Au point d'en devenir inquiétants.

Au premier tiers, les BDL ont assuré. Et même dominé. Fort logiquement, ce sont donc eux qui ont ouvert le score grâce à Mitja Sivic. Mais dans les toutes dernières secondes de la première période, les Spinaliens égalisaient. Presque par chance tant la domination iséroise était réelle. 

La chute continue au classement 


Alors que s'est-il passé ensuite? Au retour des vestiaires, Epinal restait approximatif dans son jeu mais marquait pourtant par deux fois: à la 27e, puis à la 34e. Un des buts était presque "offert" par Grenoble à la suite d'une grosse erreur du capitaine et défenseur Baptiste Amar. Pour faire passer la pilule, Treille parvenait cependant à réduire l'écart, moins de deux minutes plus tard. Mais sans plus.

C'est donc le troisième tiers qui s'est révélé décisif. Et c'est hélas durant cette période que Grenoble a tout laissé filer. Trop souvent pénalisés, les Brûleurs ont très vite encaissé deux nouveaux buts à la 46e puis à la 51e. Epinal menait alors 5 buts à 2. La messe était déjà dite. Le doublé de Treille à la 57e ne changeait rien: Grenoble s'incline. Encore.

Lors des 11 dernières rencontres, les Brûleurs de Loups se sont en effet inclinés à neuf reprises et ne comptent qu'une seule et petite victoire, face à Brest. Les BDL sont désormais 8e au classement. Une chute redoutable pour une équipe qui affirmait en début de saison jouer le titre de Champion de France. 

"On vient de toucher le fond"


Alors très vite, et comme à chaque fois en de pareilles circonstances, les supporters ont fait entendre leurs voix sur les réseaux sociaux. Ainsi, Michaël ironise: "Mais?! C'est quoi ce bruit?! Ah, c'est celui du fond que l'on vient de toucher".

Cyrille, lui, se veut plus vindicatif: "Il serait peut être temps de se remettre en question! Dans toute autre équipe normalement dirigée, le coach aurait déjà été viré". "A cette allure, on va jouer le maintien", assure même Laurent, plutôt pessimiste. 

Le Winter Game, une grande fête à risques!


Dans ce contexte, l'inquiétude est grande également pour le Winter Game. Le 22 décembre, devant plus de 18.000 spectateurs, les Grenoblois joueront le plus grand match de hockey jamais organisé en France. Ce sera au Stade des Alpes face à... Briançon. 

Attention donc à ce que la grande fête promise depuis un an ne tourne pas à la grande débâcle. Car les Haut-Alpins sont actuellement seconds du championnat et affichent une forme olympique qui doit déjà faire trembler dans un vestiaire grenoblois sans doute très fébrile désormais. 

Sur le même sujet

réunion Minzier

Les + Lus