Des idées de sortie en Auvergne pour le week-end de l’Ascension

Le week-end prolongé de l’Ascension, du 21 au 24 mai, est l’occasion de profiter de sites en Auvergne à moins de 100 km de chez soi. Voici quatre idées pour redécouvrir les paysages du Puy-de-Dôme, de l'Allier, de la Haute-Loire et du Cantal.  
 

Le week-end prolongé de l’Ascension, du 21 au 24 mai, est l’occasion de profiter de sites en Auvergne à moins de 100 km de chez soi. Voici quatre idées pour redécouvrir les paysages auvergnats.
Le week-end prolongé de l’Ascension, du 21 au 24 mai, est l’occasion de profiter de sites en Auvergne à moins de 100 km de chez soi. Voici quatre idées pour redécouvrir les paysages auvergnats. © THIERRY ZOCCOLAN / AFP
Il était temps : le soleil est là et le confinement, quant à lui, n’est presque plus là. Pour ce premier week-end prolongé, du 21 au 24 mai, où l’on peut profiter du soleil en toute liberté, mais tout en respectant les gestes barrières, voici quelques idées pour vous évader. Des animaux dans le Puy-de-Dôme, des randonnées dans le Cantal ou en Haute-Loire et pourquoi pas des balades dans les villages du bourbonnais.
 

Idée 1 : des randonnées par monts et par vaux en Haute-Loire

En Haute-Loire, déjà, vous aurez le choix sur plus de 300 itinéraires de randonnées labellisées sur tout le département. La maison du tourisme de Haute-Loire a deux coups de cœur. La première se trouve à proximité de la Chaise-Dieu : la Senouire, une rivière que vous pouvez longer. Vous pourrez découvrir les paysages du plateau casadéen. La rivière est un lien entre les communes du canton. Il existe un certain nombre de ponts pour traverser d’une rive à une autre. Les passionnés de géologie peuvent trouver des minéraux intéressants comme des paillettes d’or près de Lavaudieu. 
Le deuxième coup de cœur randonnée s’intitule « Par monts et par vaux ». La balade est de niveau 4 donc assez difficile et elle fait plus de 16 km. Après quelques efforts, la randonnée offre des points de vue sur la Ribeyre et la Margeride. Mais ce n’est pas le seul avantage de cette balade : au départ et à l’arrivée, vous pourrez profiter du site paléontologique de Chilhac, un univers très révélateur des changements climatiques. Néanmoins, le musée consacré à la paléontologie est fermé au vu des circonstances liées au coronavirus COVID 19. 
 

Idée 2 : une balade au poil au parc animalier de Ardes-sur-Couze dans le Puy-de-Dôme

Direction le Puy-de-Dôme maintenant, à 60 km de Clermont-Ferrand le parc animalier d’Auvergne a rouvert ses portes aux visiteurs. Bien sûr quelques mesures ont été prises pour assurer la sécurité sanitaire de tout le monde. « On encourage les personnes à prendre les billets sur Internet pour éviter d’attendre et de se retrouver trop nombreux, explique Marie De Moulin, attachée de presse au parc. Les espaces ont été réaménagés, nous ne prenons plus les chèques et pour ce qui est de la restauration, elle s’est transformée en snack »
 
À l’intérieur de l’enclos d’immersion, le port du masque est obligatoire. Le nombre d'entrées n'est pas limitée sachant que le parc est sur 28 hectares. 
Vous pourrez donc profiter pleinement des nouveaux arrivants du parc : un bébé alpaga, un bébé cerf sika, deux bébés loups, un bébé takin et un bébé kulan. 
 

Idée 3 : à la pêche au frais dans le Cantal 

La fraîcheur d’un lac vous tente ? Et si cette fois nous allions vers les lacs du Cantal ? Le lac d’Enchanet, par exemple, et ses 17 km, ses 410 hectares et son barrage de 69 mètres de haut édifié en 1950. L’occasion aussi de s’adonner à la pêche autorisée par la préfecture du Cantal depuis le 15 mai
Attention, les règles sanitaires doivent être respectées : l’attroupement de plus de 10 personnes reste interdit, une distanciation physique de 10 mètres entre les pêcheurs sur les berges doit être appliquée, il faut utiliser son propre matériel. La détention de gel hydro-alcoolique est obligatoire. 
   

Idée 4 : au coeur du patrimoine des villages bourbonnais dans l'Allier 

Et enfin, dans l’Allier, vous pouvez profiter des villages emblématiques du bourbonnais comme Charroux ou encore Verneuil-en-Bourbonnais. Un coup de cœur personnel pour cette petite cité qui est l’une des plus anciennes du Bourbonnais. Sur votre chemin, vous passerez forcément par son château construit sous Louis II (même s’il ne reste que des ruines et une porte d’accès), la collégiale St Pierre, l’église Notre Dame sur l’Eau, ses anciennes maisons des XVe et XVIe siècles, ou encore un pigeonnier. Pas de doute cette balade patrimoniale devrait vous plaire. 
 
Voir cette publication sur Instagram

Découverte de Verneuil en Bourbonnais 😊 #auvergnephoto #pictureoftheday #auvergnerhonealpes #auvergnetourisme #sunsetlovers #travelphotography #igersvichy #picture #auvergnedamour #landscapeauvergne #travelphotography #pic #allier #baladeenauvergne #traveltheworld #travelinauvergne #france #vichy #streetphotography #castle #traveladdict #auvergnehorizon #travelgram #naturelovers #travel #igersauvergne #explore_rhonealpesauvergne #allier #explorepage #medieval

Une publication partagée par Juliane Lefebvre (@juliane_lfv) le


Voilà quelques petites idées qui peuvent vous intéresser pour découvrir ou redécouvrir l’Auvergne et ses paysages. Mais si vous n'êtes pas totalement convaincus, le guide Michelin vert vient de sortir son dernier livre "Voyage au bout de la rue, 100 km autour de chez vous". Dans le premier volume, ce sont des idées de balades à faire autour de Bordeaux, Marseille, Paris, Lyon et Nantes. Dans le second volume, les balades du guide vous emmènent autour de Toulouse, Montpellier, Paris, Clermont-Ferrand et Lille avec un extrait du Guide Vert Auvergne. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter