Les images de la libération de Grenoble !

Un grenoblois a extirpé de ses archives familiales un film montrant les soldats américains libérant Grenoble. Des images inédites datées du 22 août 1944.

C'est l'histoire d'une vieille pellicule de film conservée pendant plus de 70 ans au fond d'un carton. On y découvre les GI's défilant à Grenoble, le 22 août 1944.
La veille, les allemands ont quitté le Dauphiné, et les américains entrent ainsi paisiblement dans Grenoble, avant de poursuivre leur chemin vers Lyon.
Ce sont aujourd'hui les seules images des troupes américaines dans la capitale des Alpes. Ce film-document, et bien d'autres, François Reymond les doit à son grand-père, Auguste Reymond, cinéaste amateur.

Reportage Grégory Lespinasse et Dominique Semet
Intervenants : François Reymond Réalisateur, Thierry Maillot Coordinateur cinéma des bibliothèques municipales de Grenoble

Né en 1897 à Grenoble de parents paysans, Auguste Reymond fait fortune dans la mécanique dans l'entre-deux-guerres. En 1930, il acquiert une petite caméra 8 mm et filme tout ce qui lui tombe sous le regard. Des scènes de la vie quotidienne aux combattants marocains et sénégalais, aux chasseurs alpins descendant du Vercors à la Libération.

Pendant des années, ces archives familiales n'ont intéressé personne. Mais grâce au travail de son petit-fils, et à l'appui des bibliothèques municipales de Grenoble, ces images deviennent aujourd'hui accessibles au grand public

Mais toutes ces pellicules n'ont pour l'instant pas encore été sauvées. Et François Reymond désespère. Sans soutien, certains des films de son grand-père pourraient bientôt disparaître.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité