Incendie du data center OVH de Strasbourg : des perturbations jusqu’en Auvergne

Un incendie s'est déclaré mercredi 10 mars chez OVH, entreprise spécialisée dans les serveurs informatiques à Strasbourg. De nombreuses entreprises sont impactées par cet incendie, notamment en Auvergne.

Les pompiers sont encore à pied d'œuvre, mercredi 10 mars 2021 à 7h du matin, pour éteindre l'incendie d'un data center (4165916)
Les pompiers sont encore à pied d'œuvre, mercredi 10 mars 2021 à 7h du matin, pour éteindre l'incendie d'un data center (4165916) © Jérôme Gosset. FranceTélévisions.

Mercredi 10 mars, peu avant 1 heure du matin, un important incendie s’est produit dans les bâtiments d’OVHCloud à Strasbourg. Cette entreprise est spécialisée dans les serveurs informatiques. Ce data center renferme les données de nombreuses structures. Les conséquences sont importantes puisqu’OVH héberge les deux tiers de l’Internet français. En Auvergne aussi, des entreprises ou des collectivités sont touchées. C’est le cas de la Ville du Vichy, qui indique sur Twitter depuis ce matin : « Nos sites Internet et certains de nos services en ligne sont actuellement indisponibles en raison d’un incident important touchant notre hébergeur informatique ».

Trois sites sont perturbés depuis ce matin : celui la Ville de Vichy, Vichy destination et Vichy communauté. Les services informatiques ne sont pas trop inquiets car des sauvegardes avaient été réalisées. Pierre Dervieux, directeur général des services de la Ville de Vichy, souligne : « Dès qu’on a eu connaissance de la panne, on a tout de suite mis en ligne, via les réseaux sociaux, des liens vers un certain nombre de services qui permettent de faire des démarches en ligne, comme les prises de rendez-vous pour les cartes d’identité et les passeports. Tout cela est directement accessible via Facebook. Pour d’autres demandes, notamment d’actes d’état civil, il faut que les gens appellent directement le standard de la mairie ou se déplacent. Si ça devait se prolonger, on trouverait des solutions alternatives ».

Bony automobiles à Clermont-Ferrand indique sur les réseaux sociaux : « Bonjour, suite à un incident technique chez un de nos prestataires, notre site Internet est momentanément inaccessible. Pour toute question, nous vous invitons à nous contacter par téléphone ».

Le site de l'ASM Clermont Auvergne touché

Même type de message sur Twitter pour l’ASM Clermont Auvergne : « Notre site Internet est actuellement injoignable suite à un grave incident chez notre hébergeur. Les équipes de nos prestataires web sont mobilisées afin de rétablir rapidement ce service ».

Vincent Duvivier, responsable communication de l’ASM Clermont Auvergne, indique : « On a été informés qu’il y avait eu un incendie à Strasbourg sur notre data center, qui récupère toutes les données du site et l’actualise. On est en rade comme pas mal d’autres sites. Pour l’instant, on n’a pas trop d’informations. Assez rapidement, on a été en contact avec notre agence web. Ils vont nous tenir informés au cours de la journée, on ne sait pas si c’est une question d’heures ou de jours mais on a bon espoir de récupérer l’activité du site dans peu de temps. Il y avait des sauvegardes et on n’est pas inquiets pour la fiabilité du site. On va récupérer nos données mais on ne sait pas encore quand. Il faut que le serveur retrouve une identité physique.  C’est embêtant c’est sûr, mais dans notre malheur, ça tombe une semaine où les joueurs sont en vacances et on a un peu moins d’actualités. On a encore nos réseaux sociaux et des moyens de faire passer des informations ».

C’est une catastrophe pour certains

En Haute-Loire, l’agence Brioude Internet est spécialisée dans le référencement et le marketing digital. Elle redoute d’importantes conséquences pour ses clients. Yannick Socquet, président de l’agence, indique : « On a quelques sites de notre galaxie qui ont été touchés. On voit des conséquences pour des clients, dans le secteur du tourisme, car leurs sites sont tombés. On a engagé pour eux des campagnes de publicités payantes, qui sont censées ramener du trafic sur des sites qui ne fonctionnent pas. On a vérifié les sites et on a coupé les campagnes pour ne pas dépenser inutilement du budget. On a aussi des sites dans le domaine du e-commerce qui ont été touchés. Là, ce sont des euros qui partent. Notre métier est de générer du trafic sur un site. S’il ne marche pas, le client est dépité. C’est une catastrophe pour certains car cela engendre des pertes de business. Ce qui est perdu, dans le domaine du e-commerce, va être dur à rattraper. Ca donne une mauvaise image ».

Des solutions à trouver

A Clermont-Ferrand, l’agence web Coqpit doit elle aussi faire face à de nombreux appels de clients inquiets. Clément Banet, le président de l’agence, précise : « La plupart des sites de nos clients vont très bien car tout n’est pas chez OVH mais on a connu des problèmes de mails pour des clients car des serveurs sont à Strasbourg. Sans mails c’est compliqué pour eux de travailler. Il y a par exemple une boucherie en ligne qui ne reçoit plus ses commandes, qui passent normalement par les mails. On a des solutions de secours. Les équipes essaient de migrer sur d’autres serveurs. Nos clients comprennent que ces difficultés ne sont pas de notre faute mais certains sont mécontents. Notre priorité est de tenir les clients informés et de mettre en place des solutions de secours pour qu’il n’y ait pas de pertes de données ».

L'avis d'un spécialiste

Korben est un blogueur basé dans le Puy-de-Dôme. Ce spécialiste des technologies et de la cybersécurité explique : « Un data center est un entrepôt où il y a des ordinateurs et des serveurs qui tournent, avec les mails des gens, les sites web, les sauvegardes. Les informations des entreprises sont stockées dans ce genre de bâtiment. Dans ces data centers, tout est compartimenté, il y a normalement des systèmes de détection d’incendies, avec des dispositifs pour éteindre le feu. A Strasbourg, l’incendie a dû être important. On ne sait pas si c’est criminel ou si c’est un accident. Toutes les sections n’ont pas brûlé. On ne sait pas ce qui a été préservé ». Il ajoute : « A cause de cet incendie, mon serveur de forums n’est plus accessible. Je ne sais pas s’il a brûlé ou s’il est juste inaccessible parce qu’ils ont tout coupé afin de constater les dégâts. Je pense que les gens vont devoir patienter plusieurs jours. De mon côté, je ne suis pas inquiet car j’ai des sauvegardes. Mais les gens qui n’ont pas fait de sauvegarde vont peut-être perdre leurs données. Ca peut être une catastrophe, même s’il faut comprendre que les hébergeurs ne sont pas des solutions-miracles ».
Actuellement, les équipes d’OVH sont à pied d’œuvre pour essayer de faire face à cette situation totalement inédite. Sur Twitter, OVHCloud a indiqué : "Grâce à notre parc opérationnel de 15 datacentres en Europe, nos équipes techniques est commerciales sont pleinement investies pour accompagner nos clients, mettre en oeuvre des solutions et pallier l'indisponibilité de notre site strasbourgeois".
 

De nombreuses entreprises tremblent en attendant de savoir si elles pourront récupérer leurs données.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
internet économie entreprises asm clermont auvergne rugby sport