Focus : il était une fois "le Coq enchaîné"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Dolores MAZZOLA

video title

video title

Guy Sanglerat, ancien membre du Coq Enchaîné

Le Coq Enchaîné était un réseau de résistance de la région qui pendant l'occupation allemande rassemblait des syndicalistes, des socialistes et des radicaux de la mouvance d'Edouard Herriot. Membre du réseau, Guy Sanglerat publie ses souvenirs...

Le Coq enchaîné : un journal clandestin sous l'occupation allemande. Le premier numéro fait son apparition en mars 1942. Les membres du Coq Enchaîné mèneront aussi des actions de résistance. Il a compté jusqu'à 400 membres : syndicalistes, socialistes et radicaux de la mouvance d'Edouard Herriot. Le réseau sera décimé en 1943.

Guy Sanglerat raconte ... Elève au lycée du Parc, il entre en résistance, en 1942. Il n'est âgé que 17 ans et devient un membre actif du Coq Enchaîné. Il vient de publier un livre de souvenirs intitulé "Parcours d'un étudiant dans la résistance. De Lyon à Annecy". (ed. Les Passionnés de Bouquins)



Ci-contre :

>> Le Coq Enchaîné : le reportage de S.Cozzolino & P.Lachaux -

Edition 12/13 Rhône-Alpes - 18/11/11

>> Guy Sanglerat, ancien résistant et membre du réseau Le Coq Enchaîné, est l'invité du 12/13 Rhône-Alpes - 18/11/11 (interview S.Boschiero)

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité