Longo court de nouveau mais ne parle pas

Publié le Mis à jour le
Écrit par afp

La championne remporte le championnat Rhône-Alpes de contre-la-montre mais refuse d'évoquer les accusations de dopage

En pleine tourmente, Jeannie Longo a disputé et même remporté le championnat régional de contre-la-montre hier 17 septembre à Saint-Vulbas, dans l'Ain.

 Accompagnée par Guy Chanal, directreur du Palais des Sports de Grenoble, dans le  Bugey, la Grenobloise a largement dominé les débats sur les 25 km du parcours.

"J'avais envie de faire du vélo et de m'aérer l'esprit" a-t-elle confié à l'arrivée. Elle a toutefois indiqué qu'elle ne souhaitait pas s'exprimer sur les accusations lancées contre son mari Patrice Ciprelli. Elle a confirmé qu'elle serait bien absente au Mondial.

Affaire Longo/ Ciprelli : Une enquête préliminaire ( 16/09/11)

Le parquet de Grenoble a annoncé ce vendredi avoir déclenché une enquête préliminaire à la suite de soupçons d'achat d'EPO par le mari et entraîneur de la cycliste Jeannie Longo, Patrice Ciprelli.

L'enquête, ouverte mardi et confiée à la police judiciaire, vise à "vérifier les circonstances dans lesquelles ont été effectués les éventuels achats de produits dopants par son mari et ceux qui auraient pu y participer", et à "voir s'il y a eu une éventuelle importation irrégulière de produits dopants".

"Les faits de 2007 sont prescrits" depuis 2010, mais il s'agit d'enquêter sur "d'éventuels achats postérieurs à cette date".

Patrice Ciprelli a été accusé mardi dans le journal l'Equipe par un obscur coureur américain reconverti en trafiquant d'avoir acheté de l'EPO voici quatre ans. Avec, à l'appui, fac-similés de cette transaction qui aurait eu lieu en avril 2007 et interview de ce trafiquant, Joe Papp.

M. Ciprelli, par le biais de son avocat Me Bruno Ravaz, a nié formellement les faits évoqués.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité