En Isère, le village de La Morte fête son titre de "capitale de la joie"

Ce n'est pas une blague : le village montagnard de La Morte, au sud de l'Isère, a été élue "capitale de la joie". Ce titre lui a été attribué lors d'un concours organisé sur internet par un groupe de produits alimentaires. Récompenses : un concert ce soir du chanteur Bénabar et un bon coup de pub.

© France 3 Alpes
C'était un savoureux concours imaginé pour élire la capitale de la joie. Une initiative lancée par le site internet Hellojoy.fr. Il s'agissait de choisir parmi des communes aux noms, disons, difficiles. En Isère, le vilage de La Morte a été élue début juin "capitale de la joie". 

Le nom du village est trompeur : les habitants de La Morte sont plutôt bons vivants. Les Mortillons, c'est leur nom, sont des gais-lurons. 

La Morte n'a pas toujours été aux anges. Son nom, dit-on, viendrait du patois pour désigner la montagne. Mais on a fini par lui donner un nom moins funèbre, l'Alpe du Grand serre, le nom de la station de ski.

La Morte, 156 âmes, peut avoir le sourire : le village a décroché un titre très disputé : celui de "capitale de la joie". Des milliers d'internautes ont décerné le trophée : ils devaient choisir parmi les communes de France aux noms les plus sinistres.

Ce titre tombe à pic pour attirer les touristes en été et va donner lieu à un concert gratuit du chanteur Bénabar ce soir. Finalement, La Morte s'apparente à un petit coin de paradis.

Reportage de Xavier Schmidtt, Dominique Bourget, Jean-Pierre Ardito et Pierre Maillard
durée de la vidéo: 01 min 48
En Isère, le village de La Morte fête son titre de "capitale de la joie"

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite