1250 établissements touristiques contrôlés en Isère cet été

La piscine Jean Bron (ici lors de sa réouverture en juin 2017) est concernée par la grève / © Jean-Christophe Pain - France 3 Alpes
La piscine Jean Bron (ici lors de sa réouverture en juin 2017) est concernée par la grève / © Jean-Christophe Pain - France 3 Alpes

Entre le 1er juin et le 15 septembre 2018, 1250 sites isérois dont la fréquentation est en hausse durant la saison estivale ont été contrôlés dans le cadre de l'opération interministérielle vacances. 25% d'entre eux présentaient des anomalies. 

Par C.C

Cet été, comme chaque année, les services de l’État ont procédé à l'opération interministérielle vacances du 1er juin au 15 septembre 2018. L'objectif : s'assurer de la sécurité, de la protection et de la bonne information des touristes en Isère. 

Au total, 1250 sites pouvant accueillir des touristes ont été contrôlés dans le département. Un tiers des contrôles ont été effectués les sites de baignades et les piscines, 17% dans des restaurants et 13% dans des commerces alimentaires. Le résultat est plutôt rassurant : 25% des établissements  présentaient des anomalies, contre 30% en 2017. 
 

25% des établissements avaient des anomalies


Dans les campings ou hôtels, les agents de l'Etat ont particulièrement mis l'accent sur l’information des consommateurs, regardant des descriptifs détaillés des offres et les clauses des contrats mais aussi sur la sécurité. Deux établissements ont été épinglés pour des classements 2 ou 3 étoiles caducs. Un autre site accueillant normalement des personnes en situation de handicap a été fermé suite à des problèmes de sécurité pour les personnes hébergées.

Près de 1200 prélèvements d’eaux de baignade ont par ailleurs été réalisés dans 22 sites de baignade et 312 piscines. Selon les résultats des analyses,70 piscines se sont vu notifier des résultats non conformes sur le plan bactériologique.

Enfin, plusieurs entreprises proposant des activités sportives, des activités de canyoning, des centres équestres, des parcours acrobatiques en hauteur ou encore des salles de sport ont aussi été contrôlés. afin de varifier les qualifications des moniteurs et l’entretien des équipements de protection. 
 

Sur le même sujet

Manifestation à la gare TGV

Les + Lus