2 nouvelles agressions de gardiens de prison, cette fois à la maison d'arrêt de Grenoble-Varces

© France 3 Alpes.
© France 3 Alpes.

Encore de nouvelles agressions de gardiens de prison. Cette fois, ce sont deux gardiens de la maison d'arrêt de Grenoble-Varces qui ont été visés hier mardi et aujourd'hui mercredi 17 janvier 2018. Le syndicat UFAP-UNSA appelle à de nouveaux blocages dès demain.

Par Yann Gonon

La colère continue à monter chez les gardiens de prison et elle risque de s'amplifier encore après les 2 nouvelles agressions survenues hier mardi et aujourd'hui mercredi 17 janvier 2018 à la maison d'arrêt de Grenoble-Varces en Isère.

Hier mardi 16 janvier 2018, un gardien qui s'apprêtait à entrer dans une cellule a tenté de regarder à travers l'oeilleton. Le détenu a alors essayé de l'atteindre à l'oeil en glissant un crayon dans l'oeilleton. Par chance, le gardien n'a pas été blessé.

Nouvelle agression ce mercredi. Un autre gardien qui tentait d'expliquer à un détenu qu'il ne pouvait pas se rendre à l'infirmerie sans prendre de rendez-vous a reçu un coup de poing à l'abdomen.

Deux nouvelles agressions qui mettent à nouveau le feu aux poudres, quelques jours après les blocages intervenus suite à l'agression de Vendin-le-Vieil dans le Pas-de-Calais.


Ces nouvelles agressions, "c'est le plus visible mais il y a en a tous les jours dans tous les établissements" déplore Alain Chevalier de l'UNSA. Et d'ajouter "aujourd'hui, c'est hyper tendu partout".

Demain, jeudi 18 janvier, de nouveaux blocages de prisons sont prévus par les gardiens en colère. L'ensemble des établissements pénitentiaires devraient être concernés. A Varces, les gardiens seront présents devant leur établissement dès 6 heures du matin pour empêcher les entrées et les sorties.



Sur le même sujet

Suicide d'une employée mucinipale à Chambéry : la famille dénonce un harcèlement au travail

Les + Lus