Isère : deux avalanches dans le massif de l'Oisans font deux morts et plusieurs blessés

Deux avalanches se sont produites ce lundi 3 mai sur la commune de Saint-Christophe-en-Oisans, en Isère. Plusieurs personnes ont été emportées. Un important dispositif de secours a été déployé sur place.

Hélicoptère de la sécurité civile à l'aérodrome du Versoud
Hélicoptère de la sécurité civile à l'aérodrome du Versoud © AH / France 3 Alpes

Deux avalanches se sont déclenchées ce lundi aux alentours de midi dans le massif de l'Oisans en Isère faisant plusieurs victimes.

La première avalanche s'est produite au glacier Long à Ailefroide, en haute-montagne. Elle a été provoquée par le passage de deux skieurs qui descendaient la pente de 45° et qui on déclenché une plaque, précise le parquet de Grenoble. Quatre personnes ont été emportées. Les victimes gravissaient le couloir en crampons, skis sur le sac. Deux cinquantenaires, un homme et une femme, moniteurs de ski à l'Alpe d'Huez sont décédés. Un autre homme a eu un bras cassé et la dernière victime de l'avalanche est indemne. 

La seconde avalanche, dans le secteur du Clos de l’âne, également sur la commune de Saint-Christophe-en-Oisans, a emporté trois personnes. Une seule a été blessée et hospitalisée selon la préfecture de l'Isère. C'est le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) du Versoud qui a mené ces opérations de sauvetage. Au total, huit secouristes ont été mobilisés sur ces avalanches.

Le Parc naturel des Ecrins est un site très prisé des alpinistes. Mais suite aux conséquentes chutes de neige de la semaine dernière, les risques d'avalanche sont particulièrement élevés. Et pas seulement en Oisans. Dans le département voisin des Hautes-Alpes ce matin, à Villar d'Arène, trois personnes ont trouvé la mort dans une avalanche.

Avalanche de printemps attention danger

"Au printemps, les conditions de ski sont souvent splendides mais on bascule vite dans des situations dangereuses" explique Alain Duclos, président de l'association data-avalanches. Ce spécialiste des avalanches se désole devant le lourd bilan de ce lundi "ce qu'on fait ne sert à rien"

Il a en effet posté des alertes dès ce week-end pour prévenir du fort risque d'avalanche après les conséquentes chutes de neige de la semaine dernières tombées sur un manteau instable. "Il y a des jours où il ne faut pas aller dans le raide, dans les pentes de plus de 30°" explique-t-il "et ces jours-ci en font partie". Vendredi, il organisait d'ailleurs une web conférence sur le thème des avalanches de printemps que vous pouvez retrouver sur youtube si vous voulez mieux comprendre le phénomène.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers avalanche montagne