• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les bénévoles appellent à la solidarité après l'incendie de l'entrepôt à La Tour-du-Pin (Isère)

L'entrepôt des Restos du Cœur, du Secours populaire et de la Croix Rouge brûlé à La Tour du Pin, en Isère
Les images de l'entrepôt de stockage de la Tour-du-Pin, en Isère, dont le stock a entièrement brûlé dans la nuit de samedi à dimanche, privant les trois associations de matériel et de vivres. - Images de Xavier Schmitt et Didier Albrand

L'entrepôt de stockage des Restos du Cœur, du Secours populaire et de la Croix-Rouge de la Tour-du-Pin a brûlé dans la nuit de samedi à dimanche, et les stocks de matériel et de nourriture ont été perdus. Les trois associations appellent désormais à la solidarité.

Par Quentin Vasseur

C'est avec un pincement au cœur qu'ils sont retournés sur les lieux. Au lendemain de l'incendie dans l'entrepôt du centre de distribution des Restos du Cœur, de la Croix-Rouge et du Secours populaire de la Tour-du-Pin (Isère), le bâtiment porte encore les stigmates du sinistre.

L'incendie a eu lieu dimanche 21 mai, à 1 heure du matin. Parties d'une voiture stationnée contre le mur, les flammes se sont propagés au bâtiment en détruisant 450 m² de l'entrepôt de stockage des associations caritatives, soit 25 tonnes de produits.


Les 200 m² réservés à la gestion administrative n'ont pas été touchés, mais l'intégralité des réserves et du matériel des trois associations est partie en fumée. L'incendie n'a fait aucun blessé, mais les pompiers ont passé le reste de la nuit et une partie de la matinée à le maîtriser.

Trois ans de travail partis en fumée


Ce lundi midi, sur les lieux, le responsable des Restos du Cœur de La-Tour-du-Pin Frédéric Picaretta évoque "un choc immense pour tous les bénévoles et pour moi-même de voir cette catastrophe".

Tous étaient ulcérés de "perdre en quelques heures un travail de trois ans" poursuit le responsable, qui regrette qu'"aujourd'hui nous n'avons plus rien".

La demande n'a jamais été aussi forte


Les trois associations, et notamment les Restos du Cœur lancent donc un appel aux dons, à l'approche de l'été : "la demande n'a jamais été aussi forte. On a doublé le nombre de personnes accueillies pour cet été."

Entrepôt brûlé : la réaction de Frédéric Picaretta, responsable des Restos du Coeur à La Tour-du-Pin

Parmi les besoins les plus urgents, "nous avons besoin de matériel pour conserver nos produits au frais" explique Frédéric Picaretta, qui ajoute que "le stock est à refaire".

Les associations comptent sur cet "appel à la solidarité. On sait que chaque fois que les restaus sont touchés et les autres associations aussi, la solidarité se manifeste."

© Xavier Schmitt / France 3
© Xavier Schmitt / France 3

Suite de l'incendie des Restos du Coeur


A lire aussi

Sur le même sujet

Sortie de prison Tuna Altinel

Les + Lus