Covid-19 : un cluster à la prison de Saint-Quentin-Fallavier avec 51 détenus positifs

Plus de 50 détenus de la prison de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, viennent d’être testés positifs. C’est la troisième fois depuis le début de la pandémie que le centre pénitentiaire est déclaré "cluster" par l’Agence régionale de Santé.
590 détenus et 200 membres du personnel vivent dans la prison iséroise qui a la particularité d'être centre de détention et maison d'arrêt.
590 détenus et 200 membres du personnel vivent dans la prison iséroise qui a la particularité d'être centre de détention et maison d'arrêt. © France 3 Alpes

Le nombre de cas positifs au Covid-19 explose au centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère. La semaine passée, 9 cas positifs (8 détenus et 1 agent) avaient été détectés. Ces cas avaient conduit l’Agence Régionale de Santé à déclarer l’existence d’un "cluster", c’est-à-dire un foyer de contamination, au sein de l’établissement.

Un dépistage massif avait alors eu lieu parmi les détenus le vendredi 10 septembre. Selon un communiqué de syndicat UFAP UNSa, ce dispositif aurait permis d'identifier 51 cas supplémentaires. "En ce début de semaine, nombreux sont ceux qui testés négatifs la semaine passée développent des symptômes" alerte-t-il.

Cependant, aucun dépistage n’aurait été organisé auprès des personnels, affirme le syndicat. "Aucune note d’information à destination des personnels, pourquoi ne sont-ils pas testés ? Les agents rentrent dans leurs familles en fin de service sans savoir s’ils ont été cas contact ou pas, l’inquiétude est forte car nombreux sont ceux qui partagent leur vie avec des personnes vulnérables" ajoute l’UFAP UNSa dans un communiqué.

Contactée, la direction du centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier n’a pas répondu à nos sollicitations.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prison justice société covid-19 santé