Des fleurs et des mots pour les Morts de la rue au cimetière de la Tronche

Et si ce jeudi 1 novembre, jour de la Toussaint devenait aussi le jour de la solidarité entre les vivants et les morts ? Le collectif grenoblois "Morts de rue" organisait une distribution de fleurs et une procession au cimetière du Petit et Grand Sablon de la Tronche près de Grenoble.
Surprise, dès 9 heures, les familles qui débarquaient au cimetière les bras chargés de pots se voyaient offrir une fleur par le Collectif grenoblois Morts de rue. Ces familles étaient invitées à les déposer sur les carrés communs pour rendre hommage à ces anonymes qui décèdent dans la rue ou à l'hôpital sans famille.
 

Une espérance de vie de 50 ans dans la rue quand la moyenne française est à 80.

Soutenu par les 2 municipalités de La Tronche et de Grenoble, et les PFI, le collectif a également organisé dans l'après-midi une procession au milieu des tombes avec lecture de textes et recueillement devant ces carrés communs.

Reportage Marie Michellier et Nathalie Rapuc
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
toussaint souvenir solidarité société sdf