Alerte à la bombe à Pont-de-Claix : un important périmètre de sécurité mis en place, deux écoles évacuées, une crèche confinée

L'agence nationale pour la formation des adultes (AFPA), située à Pont-de-Claix (Isère) a fait l'objet d'une alerte à la bombe, ce jeudi 14 mars. Un important dispositif de sécurité a été déployé. Des enfants de deux écoles ont été évacués et ceux d'une crèche ont été confinés une partie de l'après-midi.

Une alerte à la bombe a concerné les locaux de l'Agence nationale pour la formation des adultes (AFPA) située à Pont-de-Claix (Isère), près de Grenoble, ce jeudi 14 mars.

Contactés, les services de la mairie ont indiqué que l'AFPA a reçu un appel anonyme, peu avant 14h30 ce jeudi, indiquant qu'un engin explosif avait été disposé au sein de l'agence. Cette dernière, située avenue Victor Hugo, a été évacuée, tout comme les élèves de l'école maternelle et de l'école primaire du groupe scolaire Saint-Exupéry, à proximité.

Selon la mairie de Pont-de-Claix, près de 390 enfants ont été redirigés sur le terrain de foot synthétique Villancourt. "Les enfants sont tous en sécurité. Il n'est pas nécessaire, pour les parents, de venir les rechercher plus tôt", indique-t-on du côté de la municipalité.

"Pour accéder au site, l'autopont et la rue Victor Hugo sont fermés. Le passage s'effectue depuis le cours Saint-André par la rue Jean Moulin et la rue Firmin Robert ou par la rue 120 Toises et la rue Firmin Robert", ajoute la Ville sur ses réseaux sociaux.

Des enfants d'une crèche ont été confinés

Les occupants de l'AFPA ont eux aussi été évacués près du centre sportif. Un temps confinés, les enfants de la crèche Dolto et du collège Nelson Mandela ne font plus l'objet d'une mesure de sécurité, ce jeudi en milieu d'après-midi.

Un mineur en garde à vue

A la suite de cet appel anonyme, la gendarmerie nationale s'est rendue sur place afin d'établir un périmètre de sécurité et de mener une levée de doute. En fin d'après-midi, le périmètre de sécurité a pu être levé et "un mineur âgé de 16 ans a été placé en garde à vue", a annoncé en début de soirée Eric Vaillant, le procureur de la République de Grenoble.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité