Coronavirus : défis déjantés, vidéos insolites, solidarité, l'épidémie de COVID 19 inspire la toile

A l’heure du confinement lié à l’épidémie de Coronavirus Covid-19, les memes et les vidéos fleurissent sur les réseaux sociaux. Les Alpes ne sont pas en reste et nous procurent leur lot de créativité, d’humour, et d’idées insolites ou décalées. Petit tour d’horizon.

Une bannière indiquant "Tant qu'il y a du reblochon, il y a de l'espoir" pendant le confinement en raison d'une crise de coronavirus - Chambéry, le 20 mars 2020
Une bannière indiquant "Tant qu'il y a du reblochon, il y a de l'espoir" pendant le confinement en raison d'une crise de coronavirus - Chambéry, le 20 mars 2020 © Vincent Isore / MaxPPP
Nous ne le répéterons jamais assez, rester chez soi est le meilleur moyen de lutter contre la pandémie. Les sorties sont interdites à moins d’avoir une bonne raison, et parmi celles-ci se trouve la possibilité d’aller prendre l’air pour subvenir aux besoins des animaux de compagnie. A Grenoble, un homme a décidé d’interpréter la chose à sa façon en promenant … sa poule !
 
A cause du confinement, les stations de ski alpines ont été contraintes de fermer leurs portes avant la fin de la saison hivernale. Si pour beaucoup de vacanciers il en découle une grande déception, d’autres trouvent des solutions alternatives en direct de leur salon pour ne pas perdre la main.
 
Visiblement, la pratique du ski semble manquer à beaucoup de gens ! La station du Collet d’Allevard a lancé une initiative insolite relayée par nos confrères du Dauphiné Libéré : défier les internautes de skier à la maison. Un challenge relevé haut-la-main par Paul Alemany, 23 ans, originaire de Revel.
 
Comme il n’y a plus de skieurs sur les pistes de Courchevel, un loup a semble-t-il été aperçu et il a l'air de s’en donner à cœur-joie !
 
Dans notre région montagneuse, les alpinistes sont eux aussi soumis au confinement alors même que leur terrain de jeu de prédilection se situe en plein air. Peu importe, rien ne peut résister à une envie de grimpette, pas même un espace aussi restreint qu’une cuisine !
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par French Chicago Memes (@frenchchicagomemes) le


Grenoble est connue pour être une ville de sportives et de sportifs. Ne pas pouvoir sortir à sa convenance pour se défouler engendre des situations insolites.
   
Si Grenoble est réputée pour être une ville sportive, c'est aussi une commune qui est tristement connue pour ses vols de vélos... Une pratique qui semble en recul selon cet internaute qui n'a pas manqué de le remarquer avec humour.
 
Beaucoup l’ont remarqué, ces dernières semaines il n’a jamais fait aussi beau que depuis que nous ne sommes plus autorisés à sortir. De quoi grincer des dents.
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par French Chicago Memes (@frenchchicagomemes) le


Depuis quelques jours, de nombreuses publications sur Twitter semblent indiquer le retour des animaux dans les villes à l’instar de dauphins qui auraient été photographiés dans les eaux plus cristallines de Venise. Si selon National Geographic certaines de ces publications virales sont probablement des fake news, il n’en reste pas moins que le compte Instagram "frenchchigagomemes" s’est amusé à reprendre ces informations pour les détourner à la sauce grenobloise.
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par French Chicago Memes (@frenchchicagomemes) le


Côté création, des soignants du CHU de Grenoble ont eu la belle idée de réaliser un clip musical pour soutenir et donner de la force à tous les soignants qui s’évertuent à lutter contre le Covid-19 en période de crise sanitaire. Depuis sa publication le 20 mars, cette vidéo virale a été vue près de 700 000 fois sur Facebook.
   
La composition musicale sur le thème du Coronavirus a décidemment la cote sur les réseaux. Matilde de Quarti, 18 ans et étudiante en audiovisuel à Villefontaine, a composé une chanson engagée sur le sujet. Réalisé en Haute-Savoie, le clip est disponible sur Youtube.
 
Pour finir, l’épidémie a également inspiré le groupe Good Brat qui a réalisé son clip "Live in the moment" en plein confinement à Grenoble. On y voit les musiciens jouant à domicile pendant que défilent des images de la ville déserte.
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société réseaux sociaux