Coupe du Monde. Feux de poubelles, voitures sur le toit...des casseurs gâchent la fête à Grenoble

Une trentaine de voitures ont été renversées, Cours de la Libération / © Isabelle Guyader. France 3 Alpes
Une trentaine de voitures ont été renversées, Cours de la Libération / © Isabelle Guyader. France 3 Alpes

Alors qu'ils étaient plus de 10 000 à l'anneau de vitesse à célébrer la victoire des Bleus ce dimanche 16 juillet, la fête a très vite mal tourné dans le secteur du Cours Jean Jaurès et Cours de la Libération : feux de poubelles, abris de bus pulvérisés et une trentaine de voitures renversées

Par I.G

Dès le sifflet final en Russie, et la consécration des Bleus Champions du monde, des centaines de supporters ont afflué vers le cours Jean Jaurès à Grenoble. 

Ils n'ont guère eu le temps de fêter l'événement dans la joie et la bonne humeur...
Un feu de poubelle tous les 10 mètres / © Isabelle Guyader;France 3 Alpes
Un feu de poubelle tous les 10 mètres / © Isabelle Guyader;France 3 Alpes


Comme lors de la demi-finale,  les premiers incidents ont éclaté dès 20 heures cours Jean-Jaurès, cours de la Libération et du Général de Gaulle. des dizaines de casseurs ont mis le feu à toutes les poubelles sur leur passage.
 
© Isabelle Guyader . France 3 Alpes
© Isabelle Guyader . France 3 Alpes

Abris bus pulvérisés, vitres éclatées, les forces de l'ordre ont dû faire usage de grenades lacrymogène pour les refouler.

Le face-à-face  s'est prolongé depuis Jean Jaurès jusqu'au fond du cours de la Libération et du Général de Gaule : dans les contre-allées, une trentaine de voitures ont été renversées sur le toit, d'autres cassées, parfois sous les yeux de leurs propriétaires impuissants : "on ne comprend pas comment on peut les laisser faire" dénonçait l'un d'eux.
Des propriétaires médusés / © isabelle Guyader. France 3 Alpes
Des propriétaires médusés / © isabelle Guyader. France 3 Alpes
Des voitures sur le toit sur tout le parcours des casseurs / © Isabelle Guyader; France 3 Alpes
Des voitures sur le toit sur tout le parcours des casseurs / © Isabelle Guyader; France 3 Alpes

Plus de 300 gendarmes et près de 160 policiers avaient pourtant été mobilisés. 5 personnes ont été interpellées.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Début de la vaccination contre la grippe en pharmacie

Les + Lus