Deux personnes grièvement blessées après une explosion au gaz dans un appartement à Grenoble

Ce lundi 26 février, une explosion au gaz a détruit un appartement situé dans un immeuble d'habitation. Les deux habitants du logement ont été transportés à l'hôpital de Grenoble, en urgence absolue. Les premières pistes semblent indiquer une origine accidentelle.

Ce lundi 26 février, à Grenoble, un appartement privé a été détruit par une explosion au gaz dont l'origine reste inconnue. Les pompiers ont été appelés vers 13h10 pour intervenir au quatrième étage d'un immeuble d'habitation. Sur place, 23 sapeurs-pompiers et huit véhicules ont été déployés, une opération qualifiée de "significative" par le Sdis de l'Isère.

La piste accidentelle semble privilégiée

D'après les pompiers, les vitres de l'appartement ont été "brisées" et les fenêtres "fracturées". Les deux occupants du logement, un homme de 78 ans et une femme de 80 ans, ont été gravement blessés par l'effet de blast et des brûlures. Ils ont été évacués en urgence absolue au centre hospitalier de Grenoble.

Selon la police, les forces de l'ordre ont récupéré le chien du couple et l'ont remis à la fourrière animale. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de l'incident, la piste accidentelle paraissant privilégiée pour le moment.

Après les faits, une équipe de sauvetage, d'appui et de recherche s'est assuré de la stabilité de la structure de l'immeuble de cinq étages, géré par le bailleur Grenoble Habitat. Le bâtiment a été évacué mais aucun relogement n’est à prévoir.