Grenoble : pour l’ancien ministre Alain Carignon, Jacques Chirac “paraissait indestructible”

Jacques Chirac plaisante avec Alain Carignon, maire de Grenoble et tête de liste RPR dans l'Isère, lors d'un meeting le 6 février 1986 à Grenoble / © JEAN-MARC COLLIGNON / AFP
Jacques Chirac plaisante avec Alain Carignon, maire de Grenoble et tête de liste RPR dans l'Isère, lors d'un meeting le 6 février 1986 à Grenoble / © JEAN-MARC COLLIGNON / AFP

Il fut son ministre délégué à l’Environnement entre 1986 et 1988. Alain Carignon se souvient de Jacques Chirac comme d’un homme "qui paraissait indestructible, inatteignable". L’ancien maire de Grenoble se dit "très ému" par la disparition de l’ancien Président. 
 

Par France 3 Alpes

"Je ressens beaucoup d’émotion car nous avons, ensemble, partagé tellement de combats." C’est par ces quelques mots qu’Alain Carignon, joint par France 3 Alpes, commence son évocation de Jacques Chirac. L’ancien maire de Grenoble fut ministre délégué à l’Environnement entre 1986 et 1988, lors de la première cohabitation. Mais en tant que pilier local du RPR, il côtoyait souvent et depuis longtemps Jacques Chirac :

Il m’a si souvent soutenu dans mes combats en Isère dans les années 70 et 80. Avec lui, nous avons parcouru le département de long en large, de Vienne à la Mure. C’était un véritable animal politique qui n’avait jamais peur du combat, même dans les conditions les plus difficiles.

 

"Je suis très fier d’avoir travaillé avec lui"

Et Alain Carignon de se souvenir : "Ce qui m’a toujours frappé chez lui, c’est qu’il traitait chacun à égalité. Il n’y avait pas de classes sociales chez lui, pas de différences. Il accordait à tous la même attention". Pour l’ancien maire et ancien ministre, Jacques Chirac restera aussi le Président qui a "très vite pris conscience du réchauffement climatique et des enjeux environnementaux". En 2002, Jacques Chirac prononçait en effet cette phrase restée très célèbre : "Notre maison brûle et nous regardons ailleurs", pour évoquer le réchauffement et notre désintérêt d’alors pour cette question. 
 

La personnalité de l’ancien Président a aussi marqué Alain Carignon : "Il paraissait indestructible et inatteignable par quoi que ce soit. Il prenait la vie telle qu’elle était." Et de se remémorer cet épisode, en Corrèze : "Nous étions dans un hélicoptère, en plein orage. Un orage très violent. Tout le monde avait peur. Personne n’était vraiment serein. Mais Jacques Chirac, lui, ne s’inquiétait pas. Il a même profité du moment pour piquer un petit somme. Il était comme ça…" Et de conclure : "Je suis très fier d’avoir travaillé avec lui."

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Olga et Claudia, deux Chiliennes à Lyon, deux générations qui échangent sur la révolte à Santiago

Les + Lus