• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

A Grenoble, l'association SOS attitude se mobilise pour les victimes de l'ouragan Irma

© SOS attitude
© SOS attitude

L’association iséroise « SOS attitude » spécialisée dans l’abri de catastrophe se mobilise pour les victimes de l’ouragan Irma. Elle a déjà fourni des tentes aux pompiers de l’urgence internationale et prépare ce jeudi 7 septembre des équipes au départ.

Par Anne Hédiard

Depuis près de dix ans, l'association grenobloise SOS Attitude intervient sur des lieux de catastrophe pour mettre à l'abri les populations sinistrées. Elle travaille en collaboration étroite avec les Pompiers de l'Urgence Internationale et le Ministère des Affaires Etrangères.

John Diksa, le fondateur de l'association, nous a confirmé qu'il suivait de près l'évolution de la situation aux Antilles. Il a d'ores et déjà confié une vingtaine de tentes aux pompiers de l'urgence internationale de Limoges qui doivent s'envoler dès ce soir pour la République Dominicaine.

Mais le stock de tentes disponibles ne s'arrête pas là. Il y en a une cinquantaine à Grenoble et près de 500 en Belgique qui pourront être mobilisées sous 24 heures. Reste à savoir comment, quand et à qui elles pourront être envoyées.
 

© SOS Attitude
© SOS Attitude


L'association est reliée à un système d'alerte mondiale. "Les prévisisons sont assez sûres" précise John, "ce que l'on ne peut pas calculer de manière exacte, c'est l'ampleur des dégâts". En fonction des besoins, les tentes seront donc envoyées à Saint-Martin, Saint-Barthélémy ou encore Haïti ou Cuba. Tout celà va se décider dans les prochaines heures.

Mais pour gagner un jour de voyage et pouvoir intervenir au plus vite auprès des personnes les plus démunies, l'association se prépare à envoyer deux équipes, problement dès ce vendredi pour Point-à-Pitre en Guadeloupe. Elle rejoindront ensuite, suivant les besoins, Port-au-Prince ou Saint-Martin.

Les tentes fournies par l'association sont prévues pour accueillir des familles. Très solides, bien ventilées, elles sont de bonnes taille (4X4 mètres) et ont une hauteur suffisante pour permettre de se tenir debout. Elles pourront servir dans un premier temps d'hôpital de fortune pour mettre les blessés à l'abri et permettre aux médecins d'effectuer des gestes d'urgence précise John Diksa.


Reportage : l'association SOS Attitude prépare ses envois dans les Caraibes 




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Rencontre avec le Père Fréchet avant le Noël de l'an 2000

Les + Lus