• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Grenoble : un automobiliste percute une nounou et deux enfants de 2 et 5 ans, leur pronostic vital engagé

L'accident s'est produit à l'angle des rues Marceau et Desaix à Grenoble. / © Google Street View
L'accident s'est produit à l'angle des rues Marceau et Desaix à Grenoble. / © Google Street View

Deux enfants ont été très gravement blessés après avoir été percutés par une voiture dans le centre-ville de Grenoble, ce vendredi 14 juin. L'automobiliste, qui selon la police aurait été contrôlé "positif" aux stupéfiants, a été interpellé et placé en garde à vue.

Par Margot Desmas

Violent accident dans le centre-ville de Grenoble, ce vendredi 14 juin. Un automobiliste a percuté une nourrice qui sortait de l'école avec deux jeunes enfants, à l'angle des rue Sergent-Marceau et Desaix. Les trois victimes traversaient la rue à hauteur d'un passage piétons vers 16h30 quand le choc a eu lieu. Selon la police, le conducteur, âgé de 43 ans, a été contrôlé "positif" au dépistage stupéfiants.

Les deux enfants de 2 et 5 ans se trouvent dans un état grave suite au choc. Leur pronostic vital serait "engagé". La nourrice, elle, est légèrement blessée. Les sapeurs-pompiers ont rapidement été dépêchés sur les lieux de l'accident. Mais entre-temps, l'automobiliste et un témoin de la scène, voyant que la fillette de 5 ans était grièvement blessée, l'ont emmenée dans le véhicule du quadragénaire pour la transporter à l'hôpital. Elle souffre d'un grave traumatisme facial.

Le conducteur a été rapidement intercepté par la police municipale, rue Turenne. Deux ambulances ont ensuite été dépêchées sur place, rue Sergent-Marceau et rue Turenne, pour secourir les deux enfants, transportés vers le CHU Grenoble-Alpes autour de 17 heures. Le second enfant de 2 ans souffre également d'un grave traumatisme facial, il a été pris en charge en état d'urgence absolue.

L'homme au volant de la voiture s'est mis à la disposition des enquêteurs. Il n'était pas sous l'emprise de l'alcool mais aurait été contrôlé "positif" aux stupéfiants selon les enquêteurs. Les parents des deux victimes se sont rendus sur place.
 

Sur le même sujet

Ardèche : l'oignon de Tournon-sur-Rhône, un produit confidentiel

Les + Lus