Grenoble : Christophe Castaner remet la légion d'honneur au secouriste de la CRS Alpes mort en intervention

Le secouriste de la CRS Alpes décédé lors d'un secours a été décoré de la légion d'honneur par le ministre de l'Intérieur. / © Christophe Castaner / Twitter
Le secouriste de la CRS Alpes décédé lors d'un secours a été décoré de la légion d'honneur par le ministre de l'Intérieur. / © Christophe Castaner / Twitter

Un émouvant hommage a été rendu, ce samedi, au secouriste de la CRS Alpes mort en intervention dans les Hautes-Alpes. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a prononcé l'éloge funèbre lors d'une cérémonie à Grenoble, lui remettant la légion d'honneur à titre posthume.

Par Margot Desmas avec Ana Koroloff et Yves-Marie Glo

Le capitaine Nicolas Revello a été décoré de la légion d'honneur à titre posthume samedi 19 octobre. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, en déplacement à Grenoble, a remis la plus haute décoration honorifique française au secouriste, saluant un "héros du quotidien" qui "incarnait l'engagement dans ce qu'il a de plus noble". "Il est parti comme il a vécu, en donnant sa vie pour les autres", a déclaré le ministre qui a prononcé l'éloge funèbre lors de la cérémonie d'hommage.

Nicolas Revello, secouriste à la CRS Alpes âgé de 46 ans, a perdu la vie lors d'une opération de sauvetage sur la Barre des Ecrins, dans les Hautes-Alpes, le 12 octobre. Il a dévissé sur une centaine de mètres alors qu'il venait en aide à une cordée en difficulté et a succombé à ses blessures quelques heures après l'accident.
 
Laurent Soullier à gauche et Nicolas Revello à droite. / © D. Fillon/CRS Alpes
Laurent Soullier à gauche et Nicolas Revello à droite. / © D. Fillon/CRS Alpes

 

"Capitaine Nicolas Revello, nous ne vous oublierons pas"


Son supérieur le major Laurent Soullier parle d'un "sauveteur expérimenté, dans l'unité depuis une vingtaine d'années, très investi, moniteur de secourisme, ultra-motivé". "Après la période de sidération et de tristesse, il faut avancer", a-t-il estimé après l'hommage officiel, décrivant "un vrai bon compagnon sur tous les plans, portant de belles valeurs (...) quelqu'un de central dans le fonctionnement de notre unité qui va beaucoup nous manquer".

"Toute votre vie, vous l'avez dédiée aux autres, vous l'avez dédiée à ces montagnes", a ajouté Christophe Castaner, retraçant son engagement dans la "grande famille" des secours en montagne, une communauté "unie par l'excellence". Ce "pilier de la CRS Alpes" au "mot juste et aux conseils précieux" laisse deux enfants derrière lui.
 

"Aucun hommage ne peut rendre un père mais son souvenir, lui, restera à jamais gravé dans vos mémoires", a encore dit le ministre en s'adressant aux enfants du secouriste, appelant à "faire vivre sa mémoire pour que ses combats ne meurent jamais". Depuis leur création, les formations spécialisées montagne ont perdu 37 hommes, le dernier décès à déplorer dans cette unité des CRS Alpes remonte à près de vingt ans, en 1998. "La République ne l'oubliera pas, elle n'oublie jamais celles et ceux qui sont morts pour la servir (...) capitaine Nicolas Revello, nous ne vous oublierons pas", a conclu M. Castaner.
 

 

Sur le même sujet

Chorale de Roanne/ASVEL : 69-73

Les + Lus