• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

À Grenoble, les habitants des logements sociaux du Village Olympique dénoncent la dégradation des habitations

© Céline Aubert
© Céline Aubert

Au lendemain de l'incendie survenu dans un immeuble du Village Olympique à Grenoble, des questions se posent sur la vétusté du quartier. Si l'incendie concernait un logement désaffecté, les habitants des HLM dénonçent des dégradations de plus en plus importantes. 

Par C.C

A Grenoble, le Village Olympique offre un paysage plutôt triste. Construit dans les années 1960, le quartier est constitué de quelques barres d'immeubles, majoritairement des logements sociaux. 

Suite à l'incendie qui a touché un immeuble desaffecté du quartier mardi 14 mars 2017, plusieurs voix s'élèvent dénonçant le manque d'entretien de ces habitations. 



M et Mme Stripoli vivent depuis 40 ans dans un petit appartement en rez-de-chaussée. Avec le temps, leur logement s'est dégradé au point que cet hiver, la température n'y excédait pas 17°C. Hors de question néanmoins pour le couple de déménager. Ils ont élevé leurs 5 enfants au Village Olympique et sont très attachés au quarter. 

De l'autre côté de la rue, dans les tours, c'est le même topo.  Si le loyer n'excède pas 550 euros, les locataires doivent s'accomoder des moisissures et de la vetusté de certaines installations.

Une réhabilitation en 2014 ?

Pour faire face à ces problèmes, les locataires sont aidés par des associations comme Alliance Citoyenne qui interpelle leur bailleur social, la SDH. Cette dernière promet une réhabilitaiton des logements en 2024. 

Etats des lieux des logements sociaux au Village Olympique à Grenoble
Intervenant : AUBERT-EGRET Céline, CHAMBRIAL Marie, DI BIN Laétitia Equipe : Gisèle Manlay, Locataire, membre de l'Alliance Citoyenne, Philippe Fracchiolla, Directeur de la gestion locative de la SDH

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus