Incendie à la maison d'arrêt de Grenoble-Varces, deux détenus placés en garde à vue

Les pompiers déployés devant la maison d'arrêt de Varces ce lundi après-midi. / © Anne Hédiard - FTV.
Les pompiers déployés devant la maison d'arrêt de Varces ce lundi après-midi. / © Anne Hédiard - FTV.

Un incendie est survenu ce lundi 28 octobre à la maison d'arrêt de Grenoble-Varces aux alentours de 11h30. Une enquête pour dégradation par incendie a été ouverte. Deux détenus ont été placés en garde à vue.

Par France 3 Alpes

Deux détenus ont été placés en garde à vue suite à l'incendie survenu ce lundi 28 octobre 2019 à la maison d'arrêt de Varces, en Isère. L'incendie n'a pas fait de blessés mais un important dispositif a été déployé sur place.

Un incendie est survenu ce lundi 28 octobre 2019 à la maison d'arrêt de Grenoble-Varces (Isère) vers 11h30. De gros moyens ont dû être déployés pour éteindre les flammes : 75 sapeurs-pompiers ont été dépêchés sur place et l'incendie est désormais maîtrisé. D'après la préfecture de l'Isère, 90 détenus et cinq agents pénitentiaires ont été rassemblés au à l'endroit prévu pour ces circonstances.

Selon la préfecture, sept détenus et les cinq agents de l'administration ont été pris en charge médicalement, mais il n'y a pas de blessés graves. La ventilation des lieux est en cours.
 
75 pompiers ont été mobilisés sur l'incendie de la maison d'arrêt de Varces. / © Anne Hédiard - FTV.
75 pompiers ont été mobilisés sur l'incendie de la maison d'arrêt de Varces. / © Anne Hédiard - FTV.


Aux alentours de 15 heures, quelques familles étaient présentes sur place, excédées, sans nouvelles de leurs proches. La directrice adjointe de la maison d'arrêt est venue à leur rencontre pour les rassurer. Selon elle, tous les détenus ont subi des tests menés par les pompiers et le SAMU. Aucun n'a été intoxiqué par le monoxyde de carbonne. 

Une enquête est diligentée par la procureur de la République pour déterminer les circonstances du départ de feu. Une enquête pour "dégradation par incendie" a été ouverte. Dans ce cadre, deux détenus ont été placés en garde à vue. La brigade territoriale de Vif est chargée de l'enquête. 

On ne sait pas encore si ces détenus sont directement responsables du départ de feu et on ne connaît pas encore leurs éventuelles motivations.
 

Des tensions sur fond de "surpopulation carcérale"


Cet incendie survient dans un contexte de tensions récurrentes à la maison d'arrêt de Varces. Le 19 septembre dernier, un détenu avait mis le feu au matelas de sa cellule au premier étage de la prison. Un mois plus tard, à la mi-octobre, 16 détenus ou anciens détenus avaient saisi le tribunal administratif de Grenoble pour dénoncer "les conditions de détention indignes" et demander un expertise sur l'état de la prison. Selon l'OIP, l'Observatoire international des prisons, le taux d'occupation à la maison d'arrêt de Varces dépasserait les 150 %.
 

 

L'une de nos équipes de reporters s'est rendue sur place. Elle a pu s'entretenir avec la direction de l'établissement ainsi qu'avec les responsables syndicaux représentant le personnel pénitentiaire.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus