• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Ivre, le trentenaire tague des cœurs géants sur la façade d'une école et finit en dégrisement

Photo d'illustration. / © M. Boudet / France 3 Rhône-Alpes
Photo d'illustration. / © M. Boudet / France 3 Rhône-Alpes

La police de Grenoble a interpellé un homme de 36 ans, mardi 16 juillet, soupçonné d'avoir tagué des messages d'amour sur la façade d'une école primaire. Ivre, il a été placé en cellule de dégrisement et sera convoqué ultérieurement pour être interrogé.

Par M.D.

Une déclaration d'amour enflammée ou l'oeuvre d'un homme un peu trop alcoolisé ? A Grenoble, la façade de l'école Malherbe a été taguée dans la soirée du mardi 16 juillet. Des coeurs géants de 2 mètres, "Je t'aime", "A+C"... Le personnel de l'école a surpris l'auteur des faits autour de 19 heures et contacté la police qui s'est rapidement rendue sur place.

Les forces de l'ordre interpellent alors un homme de 36 ans qui est reconnu par la requérante comme étant l'auteur de ces trois tags. Problème : l'individu est en état d'ivresse et ne peut donc pas être interrogé par les fonctionnaires. Placé en cellule de dégrisement au commissariat de Grenoble, ils sera convoqué ultérieurement pour être interrogé par les enquêteurs. S'il est reconnu coupable de ces dégradations, il risque jusqu'à 3 750 euros d'amende.

 

Sur le même sujet

VIDEO. Allier : découvrez ce à quoi ressemble un campement de scout en 2019

Les + Lus