Grenoble en tête des grandes villes où la pratique du vélo est la plus répandue chez les actifs

La part des déplacements à vélo pour les trajets domicile-travail est plus importante à Grenoble que dans les autres grandes villes de France. Mais la voiture reste le mode de déplacement le plus répandu en Auvergne-Rhône-Alpes, surtout dans les territoires ruraux.

C'est à Grenoble que la pratique du vélo est la plus répandue en France. La capitale des Alpes figure en tête des grandes villes françaises où la part des déplacements à bicyclette est la plus importante pour les trajets domicile-travail. Selon une étude de l'Insee publiée mardi 19 janvier, 16,3% de ces déplacements s'effectuent à vélo à Grenoble.

La métropole iséroise est talonnée par Strasbourg (16,2%) et Bordeaux complète le podium (13,4%). Il faut descendre plus bas dans le classement pour retrouver d'autres grandes villes d'Auvergne-Rhône-Alpes comme Lyon, 9e, Chambéry, 12e, ou encore Villeurbanne et Annecy, respectivement 15e et 16e. Avec un relief moins propice au vélo, ce mode de déplacement reste minoritaire à Clermont-Ferrand (3,5%) et Saint-Etienne (1,5%).

Les 20 villes françaises où la pratique du vélo est la plus répandue pour les travailleurs
RangVille de résidencePart du vélo
1Grenoble16,3 %
2Strasbourg16,2 %
3Bordeaux13,4 %
4La Rochelle11,2 %
5Rennes9,1 %
6Nantes9,0 %
7Colmar8,6 %
8Toulouse8,2 %
9Lyon7,8 %
10Angers7,4 %
11Montpellier7,3 %
12Chambéry7,1 %
13Tours6,7 %
14Avignon6,3 %
15Villeurbanne6,3 %
16Annecy6,1 %
17Lille5,8 %
18Dijon5,7 %
19Lorient5,6 %
20Valence5,6 %

Avec six villes dans le top 20, Auvergne-Rhône-Alpes est la région "où les modes de déplacements « doux » sont les plus fréquemment utilisés", relève l'Insee. Ils représentent un déplacement domicile-travail sur dix. "Cela tient au poids important des actifs qui résident dans les villes centres des grands pôles urbains, près de leur travail", note l'institut.

Malgré tout, la voiture reste le premier mode de déplacement des actifs (74,5%) et sa part continue de progresser, surtout dans les territoires périurbains et ruraux. La marche, les rollers ou la trottinette sont eux privilégiés par 14% des travailleurs qui résident à Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand ou Saint-Étienne.

 

Les cadres utilisent davantage le vélo

A noter que le recours au vélo pour aller travailler est deux fois plus important chez les cadres et professions intellectuelles supérieures que dans l'ensemble de la population en emploi dans la région. A l'inverse, les employés privilégient d'autres modes de déplacement doux comme la marche. Et les 15-24 ans se tournent davantage vers les transports en commun.

Avant de devenir l'une des villes les plus cyclables de France, Grenoble a été élue en février 2020 ville de moins de 200 000 habitants la plus adaptée aux vélos par la fédération française des usagers de la bicyclette. C'est également la seule ville que la fédération classe comme ayant un environnement "favorable" aux vélos, sur les 132 villes sondées dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité