Grenoble : un violent incendie détruit un bâtiment municipal occupé par une quarantaine de demandeurs d’asile

Un incendie s'est déclaré samedi 1er août dans un bâtiment abritant une  quarantaine de migrants. Des tensions ont marqué l'évacuation des occupants des lieux 

Cet ancien centre commercial abritait une quarantaine de migrants. ils ont dû être évacués.
Cet ancien centre commercial abritait une quarantaine de migrants. ils ont dû être évacués. © DR

Samedi 1er Aout, 13 h 45, aux heures les plus suffocantes de la journée, le feu se déclenche dans un bâtiment commercial de 400 mètres carrés situé à l’intersection de l’avenue Marie-Reynoard et de l’avenue La Bruyère. 
A l’intérieur, une quarantaine de migrants originaires du continent africain occupaient depuis plusieurs jours ces locaux désaffectés appartenant à la mairie de Grenoble.
Arrivés sur les lieux, une trentaine de pompiers munis de trois lances d’incendie se sont aussitôt employés à circonscrire le sinistre. 
Vers 15 h 15, l’incendie était sous contrôle, mais il faudra attendre 17 heures pour que les derniers foyers soient totalement éteints. Toute la soirée, l’incendie est tout de même resté sous surveillance des pompiers pour éviter tout redémarrage du feu.
Quant à la quarantaine d’occupants, c’est la police qui a dû les évacuer. Des tensions avec les forces de l’ordre ont eu lieu. Certains individus munis de bouteilles d’eau ont voulu forcer le barrage. Après plusieurs jets de lacrymogène, la situation s’est apaisée. La mairie de Grenoble a prévu de reloger les migrants dans le gymnase de la houille blanche.
L’origine de l’incendie n’est toujours pas connue pour le moment. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers incendie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter