Grève du 5 décembre : couteau et poing américain, 2 personnes interpellées pendant la manifestation à Grenoble

Quelques feux de poubelles mais pas de dégradation sur les commerces, ni sur les bâtiments / © Sophie Maréchal - FTV.
Quelques feux de poubelles mais pas de dégradation sur les commerces, ni sur les bâtiments / © Sophie Maréchal - FTV.

Deux personnes ont été interpellées pendant la manifestation contre la réforme des retraites à Grenoble, ce jeudi 5 décembre. L'une portait un couteau, l'autre un poing américain. Quelques incidents ont éclaté en début d'après-midi en centre-ville.

Par Yann Gonon

La manifestation du matin contre la réforme des retraites s'est déroulée dans le calme à Grenoble, ce qui n'a pas empêché la police d'interpeller deux individus en possession d'armes, un couteau pour l'un et un poing américain pour l'autre.

Ils étaient environ 12 500, selon la police, à battre le pavé dans les rues de Grenoble ce matin. Partis de la gare, les manifestants ont rejoint l'anneau de vitesse vers 13 heures. Si aucun incident notable n'a été signalé, un important déploiement de police était visible tout au long du parcours et deux manifestants ont été interpellés par la police. 
 

Le premier d'entre-eux, un homme de 26 ans a été arrêté à l'angle de la rue de Turenne et du Lieutenant Quinssonnas vers 9h45. Il était porteur d'un poing américain selon la police. Il a été placé en garde à vue.

L'autre individu arrêté est âgé de 47 ans. Il a été interpellé sur le cours Jean Jaurès vers 10h20 avec un couteau. Il a lui aussi été placé en garde à vue.

Après la dispersion de la manifestation sur l'anneau de vitesse, un groupe d'environ 300 personnes, toujours selon la police, a déambulé dans les rues du centre-ville. Quelques dégradations ont été signalées, comme des feux de poubelles ou encore des barrières renversées. Aucune dégradation n'a cependant été observée sur les bâtiments ni sur les commerces. Les derniers manifestants se sont dispersés vers 16 heures.

 

Sur le même sujet

Les + Lus