Grève du 5 décembre : 12 500 personnes défilent à Grenoble le matin, des tensions en centre-ville l'après-midi

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dans le calme ce matin. La situation s'est tendue ensuite en début d'après-midi en centre-ville / © Sophie Maréchal - Jean-Christophe Pain - FTV.
Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dans le calme ce matin. La situation s'est tendue ensuite en début d'après-midi en centre-ville / © Sophie Maréchal - Jean-Christophe Pain - FTV.

La manifestation interprofessionnelle contre la réforme des retraites a mobilisé environ 12 500 personnes à Grenoble selon la police. En début d'après-midi, la situation s'est tendue en centre-ville entre groupes de jeunes et CRS.
 

Par Yann Gonon


A l’appel de la quasi-totalité des syndicats, des milliers de Français sont descendus dans la rue ce 5 décembre 2019 pour protester contre le projet de réforme des retraites préparé par le gouvernement. A Grenoble, la manifestation a rassemblé environ 12 500 personnes selon la police. Le défilé a emprunté plusieurs grands boulevards pour s’achever à l’anneau de vitesse, au parc Paul Mistral vers 13 heures. Mais certains ont décidé de repartir ensuite vers le centre-ville. La situation s'est tendue entre quelques groupes de jeunes et les CRS. On vous fait revivre, dans cet article, cette journée de mobilisation.



15h50 : concernant la manifestation du matin, la CGT revendique 30 000 participants dans les rues de Grenoble. Selon la police, ils étaient 12 500 à battre le pavé.


15h10 : poubelles renversées, papiers et plastiques brûlés, voici quelques traces des incidents qui ont éclaté en centre-ville.
 
Des incidents ont éclaté en centre-ville après la manifestation du matin. / © Sophie Maréchal - FTV.
Des incidents ont éclaté en centre-ville après la manifestation du matin. / © Sophie Maréchal - FTV.


15h00 : de nombreux CRS avaient pris position dans les rues de Grenoble.
 
Des CRS déployés dans le centre de Grenoble. / © Sophie Maréchal - FTV.
Des CRS déployés dans le centre de Grenoble. / © Sophie Maréchal - FTV.

14h45 : les derniers manifestants en centre-ville se sont dispersés selon l'un de nos reporters toujours présents sur place.
 
Des poubelles renversées dans une rue du centre-ville de Grenoble / © Sophie Maréchal - FTV.
Des poubelles renversées dans une rue du centre-ville de Grenoble / © Sophie Maréchal - FTV.

14h30 : plusieurs groupes de jeunes ont rejoint le centre-ville. L'un de nos journalistes présents sur place a filmé ce face à face tendu avec les CRS.
 
Des manifestants discutent avec les CRS.

14:05 : Les gilets jaunes jouent au chat et à la souris avec les forces de l'ordre
 


14:00 : Certains commerces ferment leur rideaux à l'arrivée des manifestants 
 
© Sophie Maréchal
© Sophie Maréchal


13h55 : Les manifestants scandent "Macron démission"
 


13H55 : les CRS bloquent l'accès à la place Victor Hugo vers laquelle les manifestants voulaient se diriger
 
© Sophie Maréchal
© Sophie Maréchal


13h50 : les gilets jaunes partent du parc Mistral  pour se diriger vers le centre ville 
 


13h45 : les CRS se préparent à intervenir
 
© Sophie Maréchal
© Sophie Maréchal
 

13h35 : des gilets jaunes décident de poursuivre la manifestation
 
© Sophie Maréchal
© Sophie Maréchal


13h30 : La manifestation et les discours sont terminés. Les manifestants ont l'autorisation de rester rassemblés au parc Mistral jusqu'à 16 heures.

13h20 : La plupart des manifestants sont encore sur place dans une ambiance festive
 
© Sophie Maréchal
© Sophie Maréchal

13h10 : Fin des discours, certains manifestants commencent à partir mais la plupart restent sur place

13h00 : Les responsables syndicaux se disent "émus" par l'ampleur de la manifestation. Ils appellent à "poursuivre les convergences"
 
© Sophie Maréchal
© Sophie Maréchal


12h55 : "La situation se dégrade tant et si bien que même les classes moyennes se précarisent à une vitesse vertigineuse", Cécile, gilet jaune
 


12h50 : Une buvette est organisée au parc mistral
 
© Sophie Maréchal
© Sophie Maréchal


12h40 :  "C'est tendu, il y a des personnes qui sont en burnt out parce qu'elles n'en peuvent plus alors qu'elles adorent leur métier", Alice, infirmière nous décrit la situation dans son service. 
 


12h35 : le cortège est arrivé sur l'anneau de vitesse.
 
Les manifestants sont arrivés au parc Paul Mistral / © Sophie Maréchal - FTV.
Les manifestants sont arrivés au parc Paul Mistral / © Sophie Maréchal - FTV.


12h25 : les manifestants arrivent en vue du parc Paul Mistral.
 
La manifestation arrive près du parc Paul Mistral / © Sophie Maréchal - FTV.
La manifestation arrive près du parc Paul Mistral / © Sophie Maréchal - FTV.

12h20 : la manifestation poursuit sa route en direction de l'anneau de vitesse du parc Paul Mistral.
 
12h10 : la circulation des tramways est perturbée par le passage de la manifestation. Un charriot a été incendié sur les rails.
 
Un charriot incendié sur les rails du tramway / © Sophie Maréchal - FTV.
Un charriot incendié sur les rails du tramway / © Sophie Maréchal - FTV.

12h03 : une première estimation du nombre de manifestants vient de tomber. Selon la police, ils sont 12 500 à battre le pavé dans les rues de Grenoble. C'est deux fois plus que prévu.


12h00 : pas encore de pointage sur le nombre de manifestants mais nos reporters sur le terrain évoquent une forte mobilisation.
 
Les manifestants sur le boulevard Foch / © Sophie Maréchal - FTV.
Les manifestants sur le boulevard Foch / © Sophie Maréchal - FTV.


11h55 : "Ce n'est pas à Matignon qu'on obtiendra satisfaction !". Dans le défilé, les slogans visent clairement le président de la République.
 
Un mannequin à l'effigie du président de la République / © Sophie Maréchal - FTV.
Un mannequin à l'effigie du président de la République / © Sophie Maréchal - FTV.


11h45 : il y a 48 heures, la préfecture de l'Isère a demandé aux commerçants de ne pas laisser de mobilier ou d'objets susceptibles de servir de projectiles. Près du restaurant McDonald's de l'Aigle, des CRS sont prêts à intervenir en cas d'incident.
 
Des CRS aux abords du défilé / © Céline Aubert - FTV.
Des CRS aux abords du défilé / © Céline Aubert - FTV.


11h35 : au-delà du problème des retraites, certains manifestants dénoncent la précarité, des salaires très bas et le manque de personnel dans certains secteurs comme au CROUS (le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires). L'une de nos journalistes a recueilli le témoignage d'une déléguée du personnel du CROUS.
 


11h30 : la déambulation se poursuit, les manifestants sont arrivés sur le boulevard Maréchal Foch. Ils doivent poursuivre  Boulevard Foch, par le Boulevard Maréchal Joffre, l'avenue Albert 1er de Belgique, le boulevard Clémenceau et arriver à l'anneau de vitesse.
 


11h15 : métallos, enseignants mais aussi étudiants, des milliers de manifestants défilent dans les rues de Grenoble depuis 10 heures. Parmi eux, Micha, 18 ans, il craint de ne pas avoir de retraite en 2065 car "la terre ne sera plus habitable".
 


11h00 : "On en a marre du système de l'argent pourri qui va dans les poches des mêmes actionnaires", c'est l'un des slogans scandés sur le cours Jean Jaurès ce matin.
 



10h52 : TGV, métros ou bus bloqués, écoles fermées et près de 250 cortèges organisés: syndicats, partis d'opposition et "gilets jaunes" ont engagé jeudi avec l'exécutif un bras de fer autour de la future réforme des retraites, promesse phare du quinquennat d'Emmanuel Macron. A Grenoble, 6000 personnes étaient attendues selon la police mais la mobilisation semble plus forte que prévu selon nos reporters sur place.


10h45 : certains manifestants sont venus en famille. "Je veux une école où la maîtresse est heureuse" peut-on lire sur une pancarte portée par un enfant.
 
Une pancarte revendiquant le "bonheur" pour les enseignants / © Jean-Christophe Pain - FTV.
Une pancarte revendiquant le "bonheur" pour les enseignants / © Jean-Christophe Pain - FTV.


10h35 : dans le cortège, de nombreux enseignants. L'un d'eux a confié à l'une de nos journalistes son sentiment d'être "abandonné" par le gouvernement.
 


10h15 : selon la police 6000 personnes étaient attendues dans la manifestation ce jeudi. "Il y en a bien plus" estime l'un de nos reporters présent au sein du défilé.
 

10h03 : la manifestation a débuté. Les participants arrivent sur le cours Jean Jaurès.
 


9h45 : avant le départ du défilé, les premiers manifestants donnent de la voix. Des salariés de la TAG (Transport de l'agglomération de Grenoble) sont présents.
 


9h35 : les premiers manifestants arrivent à la gare de Grenoble. Le départ du  défilé est prévu à 10 heures. Sur place, une poignée de gilets jaunes et des syndicalistes F0 avec leur drapeaux.
 
Mi-gilet jaune, mi-père Noël, un manifestant devant la gare de Grenoble / © Sophie Maréchal - FTV.
Mi-gilet jaune, mi-père Noël, un manifestant devant la gare de Grenoble / © Sophie Maréchal - FTV.


9h30 : plusieurs lignes de tram et de bus ne circuleront pas ce jeudi en raison de la grève. Pas de tram C, D et E notamment. Les trams A et B circuleront mais le trafic sera perturbé à partir de 10 heures sur le parcours de la manifestation.
 

Interprofessionnelle et intersyndicale, la journée d’action pourrait être très suivie. Côté manifestation, les syndicats tablent également sur une forte mobilisation. Le parcours du défilé grenoblois a été dévoilé mardi. Il n’emprunte que des grands axes, le parcours classique des grandes manifestations » selon la CGT. Revoici la carte du parcours de la manif’ de ce jeudi.
 
La carte du parcours pour la manifestation de ce jeudi. / © Page Facebook de la CGT.
La carte du parcours pour la manifestation de ce jeudi. / © Page Facebook de la CGT.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus