“Jumbo devrait vivre dans l'eau 16 heures sur 24”, One Voice devant le tribunal de Grenoble pour défendre l'hippopotame

One Voice défendait Jumbo, l'hippopotame du cirque Muller, ce 29 octobre au tribunal administratif de Grenoble / © Mai-Linh NGUYEN-STEPHAN / France 3 Alpes
One Voice défendait Jumbo, l'hippopotame du cirque Muller, ce 29 octobre au tribunal administratif de Grenoble / © Mai-Linh NGUYEN-STEPHAN / France 3 Alpes

L'hippopotame Jumbo manquerait d'eau d'après l'association One Voice. Ce matin, cette dernière défendait le cause de l'animal devant le tribunal administratif de Grenoble. Le jugement a été mis en délibéré au 19 novembre. 

Par FC avec Jean-Christophe Pain

Le combat judiciaire pour sauver l'hippopotame Jumbo continue. L'association One Voice défendait la cause de l'animal du cirque Muller ce 29 octobre devant le tribunal administratif de Grenoble.
 

L'association demandait l'abrogation de tout arrêté du Préfet de la Drôme autorisant le cirque - basé dans ce département - à détenir l'animal. Elle recquérait également sa saisie pour un transfert dans un sanctuaire en Afrique avec ses congénères.

Djumbo devrait vivre 16 heures sur 24 avec les siens parce que les hippopotames sont des animaux très sociables. Ils sont besoin d'être en groupe. Et là Jumbo, il est tout seul dans un camion,
-Muriel Arnal, présidente et fondatrice de l'association One Voice

Une affaire qui pourrait faire jurisprudence 

Ce matin du 29 octobre 2019, ni le préfet de la Drôme, ni le cirque n'étaient représentés. Le rapporteur public a demandé le rejet de la requête, mais l'avocate de l'association a néanmoins exposé ses arguments. Et le jugement a été mis en délibéré au 19 novembre 2019. Si le tribunal donne raison à One Voice, cette affaire pourrait faire jurisprudence en France.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus