"Papa, maintenant c'est moi le boss !" : avec un saut à 5,95m, le perchiste Thibaut Collet bat son record et celui de son père

Le perchiste Thibaut Collet a battu son record personnel en franchissant une barre à 5,95 m ce mercredi soir, lors du meeting "Perche des Alpes" organisé près de Grenoble en Isère. A six semaines des Jeux olympiques, le perchiste isérois bat ainsi également d'un centimètre le record de son père Philippe, réalisé il y a 34 ans, déjà à Grenoble.

C'est une performance majuscule qu'a signée Thibaut Collet ce mercredi 19 juin sur ses terres iséroises. Le perchiste grenoblois a franchi une barre à 5,95 m lors du meeting "Perche des Alpes" organisé à Montbonnot-Saint-Martin, dans la proche périphérie de Grenoble en Isère.

Déjà qualifié pour les Jeux olympiques de Paris, Thibaut Collet bat ainsi son précédent record personnel (5,92 m en février 2024) de trois centimètres et devient le troisième performeur français de tous les temps après Renaud Lavillenie (6,16 m en 2014), Jean Galfione (6,00 m en 1999) et ex-aequo avec Romain Mesnil (5,95 m en 2003).

Avec ces 5,95 m, Thibaut Collet réalise la deuxième performance mondiale de l'année, à six semaines des Jeux olympiques de Paris dont les épreuves de saut à la perche sont programmées les samedi 3 août (qualifications) et lundi 5 août (finale).

Le Grenoblois a ensuite tenté une barre à 6,01 m. Après avoir échoué lors de sa première tentative, Thibaut Collet a préféré arrêter son concours, ne voulant prendre aucun risque avant les JO. 

"Papa, maintenant c'est moi le boss !"

Au delà du record personnel, ce saut à 5,95 m a une saveur vraiment particulière pour Thibaut Collet car il bat ainsi également d'un petit centimètre le record de son père, Philippe Collet qui avait sauté 5,94 m en 1990, déjà à Grenoble.

"Papa, maintenant c'est moi le boss !", s'est exclamé tout sourire Thibaut Collet, devant un public venu nombreux, s'adressant à son père, président de l'ASPTT Grenoble Grésivaudan, club organisateur de cette 2e édition du meeting "Perche des Alpes".

"C'est un rêve de gosse de battre mon record ici, chez moi, dans mon club", a ajouté Thibault Collet, ému aux larmes, avant de tomber dans les bras de son père Philippe et de son frère Mathieu.

Toujours pas de minimas olympiques pour Lavillenie

La soirée a été moins joyeuse pour Renaud Lavillenie. Le perchiste de Clermont-Ferrand, toujours diminué par une blessure à l'ischio, n'a pas réussi à décrocher son ticket pour les Jeux olympiques de Paris, échouant de justesse au troisième essai à 5,60 m après avoir franchi une barre à 5,40 m.

"Déçu et frustré" par cette nouvelle contre-performance, Renaud Lavillenie continue cependant d'y croire, assurant qu'il est "prêt à tout donner jusqu'au bout" pour réaliser ces minimas olympiques (5,82 m) à l'occasion des deux dernières opportunités qui s'offrent à lui, à Toulouse ce samedi puis à Angers les 29 et 30 juin, lors des Championnats de France.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité