VIDEO. Échirolles : ils fabriquent des masques inclusifs pour les personnes malentendantes (et pas seulement)

Une quinzaine de salariés fabrique, depuis septembre, des masques dits inclusifs permettant aux sourds ou malentendants de lire sur les lèvres. L'accessoire séduit désormais au-delà des personnes handicapées.

Une entreprise d'Echirolles fabrique des masques inclusifs, dotés d'une partie transparente, destinés notamment aux personnes malentendantes.
Une entreprise d'Echirolles fabrique des masques inclusifs, dotés d'une partie transparente, destinés notamment aux personnes malentendantes. © France 3 Alpes
Un masque en partie transparent pour afficher son sourire, et surtout lire sur les lèvres. A Echirolles (Isère), dans la métropole de Grenoble, une entreprise a lancé une fabrication massive de masques inclusifs destinés notamment aux malentendants. Depuis le mois de septembre, une quinzaine de salariés s'affaire dans les locaux d'APF (association des paralysés de France) Entreprises pour produire entre 250 et 300 masques par jour. La moitié d'entre eux ont été recrutés pour ce projet.

"La fondatrice a eu des problèmes à la pharmacie pour se faire comprendre et c'est comme ça qu'est né le masque inclusif. Au final, c'est une problématique qui dépasse les personnes uniquement malentendantes, c'est ce qu'on appelle l'accessibilité universelle. Il y a de plus en plus de personnes, qu'elles soient malentendantes ou pas, qui en ont besoin et pour qui c'est très pratique", raconte le responsable commercial d'APF Entreprises, Damien Bessenay.
 
Échirolles : ils fabriquent des masques inclusifs pour les personnes malentendantes

 

Déjà 1 million de masques produits


Tissu, élastiques, PVC anti-bué : tous les matériaux viennent d'Evreux, dans l'Eure. Ils sont ensuite assemblés minutieusement. Face à la demande croissante, la société a prévu de doubler la production d'ici au mois de décembre. Parmi les acheteurs : la ville de Grenoble qui a commandé 610 masques inclusifs pour en équiper ses agents, notamment à l'école Paul Bert où sont scolarisés des enfants sourds ou malentendants.

Celle d'Echirolles souhaite également en équiper ses fonctionnaires. "Nous en avons commandé 200 déjà à destination de nos personnels d'accueil et de nos personnels des structures petite enfance : crèches, haltes garderies, multi-accueils... C'est une excellente initiative, ça prouve qu'on est capable de produire en France, qu'on est capable de produire ici dans notre agglomération, à Echirolles, des choses extrêmement intéressantes et pointues", note le maire (PCF), Renzo Sulli. A l'échelle nationale, le réseau APF a déjà produit près d'un million de masques inclusifs. 

Les deux fonds dédiés à l'emploi des personnes handicapées dans le public et le privé, le Fiphfp et l'Agefiph, prennent en charge ces masques pour les personnes en situation de handicap. Une mesure qui vise à "limiter l'impact de la crise sanitaire en matière de recrutement et de conditions de travail des handicapés", selon le gouvernement. Tous les enseignants de maternelle et ceux ayant dans leur classe des élèves malentendants doivent également en être équipés.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société entreprises économie