VIDEO. Des pompiers pendus sous les bulles, l'exercice toujours spectaculaire d'évacuation du téléphérique de Grenoble

Les célèbres bulles de Grenoble ont une nouvelle fois été le théâtre d'un exercice toujours impressionnant ce lundi 12 octobre. Comme ils le font régulièrement, des pompiers du Grimp ont pris d'assaut les cabines du téléphérique pour s'entraîner à les évacuer.

Pendus sous les bulles, les secouristes du GRIMP participent à un exercice d'évacuation du célèbre téléphérique de Grenoble
Pendus sous les bulles, les secouristes du GRIMP participent à un exercice d'évacuation du célèbre téléphérique de Grenoble © Damien Borelly - FTV
Une douzaine de pompiers spécialisés dans les interventions en milieu périlleux se sont retrouvés suspendus au célèbre téléphérique de Grenoble ce lundi 12 octobre. Un entraînement pour être prêt à évacuer les passagers en cas d'incident.

Habituellement mené au printemps, l'exercice annuel réalisé sur les "Bulles" de Grenoble avait été décalé en raison de la crise du Covid-19 et a finalement eu lieu ce lundi matin. Toujours pour des raisons sanitaires, ce sont uniquement des pompiers du GRIMP (le Groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux) qui ont à la fois assuré le rôle de sauveteurs et de victimes. Le GRIMP a publié une série de photos de l'exercice sur sa page Facebook.
 
Contrairement aux exercices précédents, c'est en milieu urbain que les hommes du SDIS (Service départemental d'incendie et de secours) avaient décidé de tester leur nouvelle technique d'intervention. Objectif pour la régie du  téléphérique, se préparer à réaliser un sauvetage au milieu des habitations. "C'est une configuration très pénalisante, explique Patricia Gallois, la directrice de la régie. Les bulles sont arrêtées au dessus des habitations et des pizzérias. Cela demande des moyens supplémentaires : il faut bloquer la route, déployer la grande échelle pour arriver à l'aplomb des bulles".
 
La principale difficulté du jour : intervenir au dessus des habitations.
La principale difficulté du jour : intervenir au dessus des habitations. © Damien Borelly - FTV.

Pour accéder aux bulles, les pompiers testaient ce matin un nouveau matériel, des treuils pour glisser jusqu'aux cabines. La descente s'effectuait ensuite en rappel jusqu'à la plateforme de la grande échelle. Au total, l'exercice a duré un peu moins de deux heures.
 
durée de la vidéo: 01 min 49
Exercice évacuation des

Les exercices d'évacuation des "Bulles" se déroulent une fois par an. Il s'agit pour les secouristes d'être prêts en cas d'incident. En juin 2016, 37 personnes étaient restées coincées plusieurs heures après le déraillement d'un câble causé par le vent. Un hélicoptère était allé récupérer les passagers bloqués.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers